Campagne électorale pour les législatives du 26 avril: Vitesse de croisière et opération de charme tous azimuts

Par Sabin LOUMEDJINON,

  Rubrique(s): Politique |   Commentaires: Commentaires fermés sur Campagne électorale pour les législatives du 26 avril: Vitesse de croisière et opération de charme tous azimuts


La campagne pour les législatives a atteint sa vitesse de croisière dans la 5è circonscription électorale. Dans une ambiance bon enfant, les forces en présence sur le terrain multiplient d’ardeur et de stratégies pour appâter les électeurs.

LIRE AUSSI:  Fête de l’indépendance : Présence remarquée de Nicéphore Soglo

Telle une belle fille en face de plusieurs soupirants, la 5è circonscription électorale composée de Tori, Ouidah, Kpomassè, Allada et Toffo est fortement courtisée. Et les partis politiques ou alliances de partis politiques en lice dans la circonscription ne lésinent pas sur les moyens pour charmer la dulcinée. Des affiches géantes à l’effigie des candidats frappés des logos de leurs formations politiques et flanquées de messages forts, des affichettes qui inondent les rues pour marquer les esprits. Des caravanes faites d’impressionnantes processions de voitures et/ou de motos de tout gabarit et de toutes les couleurs sillonnent, se croisent et se taquinent parfois dans les rues et ruelles. Des hauts parleurs grésillant et distillant des musiques et autres messages vantant les mérites de tel ou tel candidat, c’est à cela que ressemble la campagne, ces derniers jours dans la 5è circonscription.
De Pahou à Toffo, en passant par Tori et Allada, l’ambiance est la même. Elle est faite de démonstrations de force à travers la mobilisation des électeurs. Alors que la liste UDD-Wôlôguèdè conduite par Françoise Assogba en met plein la vue à travers ses multiples caravanes qui laissent derrière elles, poussière et autres affichettes à l’effigie du parti, la liste Alliance nationale pour la démocratie et le développement (AND) conduite par le professeur Octave Houdégbé a opté pour les meetings géants. C’est ce que fait, dans toute la circonscription, cette alliance politique, ces derniers jours à Allada, Pahou, Ouè-gbo, Toffo en passant par Tori et autres. Octave Houdégbé, grand orateur, explique les raisons du choix de son mouvement : «Choisissez le bulletin de vote, le symbole «Poste radio» aux fins de faire porter loin vos voix». Un message partout acclamé par une foule en liesse qui lui promet fidélité le jour du scrutin.
Pour sa part, la liste Union fait la Nation (UN) conduite dans la circonscription par le député Eric Houndété a choisi une méthode particulière pour faire sa campagne : aller à la rencontre de ses électeurs soit par catégorie professionnelle, soit par catégorie d’âge. Eric Houndété, par endroits et Jude Lodjou de l’autre, ont choisi, selon les localités de rencontrer et discuter avec leurs potentiels électeurs en fonction de leur appartenance professionnelle. Une méthode dont ils disent que l’avantage réside dans le fait qu’on peut discuter de façon spécifique aux préoccupations sociales de chaque groupe. Cela n’empêche pas qu’ils se rendent, parfois dans certaines concessions, lorsque la nécessité se fait sentir, pour faire passer le message.
Outre ces formations politiques qui se font plus visibles sur le terrain, d’autres marquent également leur présence à travers des affiches et de petites animations. C’est le cas, par exemple, de l’Union pour le Bénin (UB) avec, entre autres, têtes de pont des noms comme celui du maire d’Allada, Lucien Houngnibo, Marcellin Ahonoukou. Egalement quelques affiches, des têtes de listes comme celles d’Evariste Sinkpota de RDR, Euloge Kougbè de l’Alliance Nouvelle Espoir pour le Bénin.
En attendant le scrutin du 26 avril prochain, les populations des localités de Pahou, Tori, Allada et Toffo ne s’ennuient pas.

LIRE AUSSI:  Préparatifs du scrutin présidentiel: Tout au point dans le Zou