Campagne médiatique des élections communales: La Haac évalue la gestion du processus

Par Valentin SOVIDE, AR/Zou-Collines,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Campagne médiatique des élections communales: La Haac évalue la gestion du processus


Les conseillers de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la Communication (Haac) tiennent depuis hier lundi 22 juin à Abomey un séminaire d’évaluation de la gestion de la campagne médiatique des élections communales du 17 mai dernier. Cette rencontre de trois jours qui réunit les conseillers et les responsables de différents organes de presse est présidée par le président de la Haac, Rémi Prosper Moretti.

LIRE AUSSI:  Déclaration de patrimoine : Députés, maires, délégués et autres désormais épargnés?

Outre les conseillers de la Haac sont aussi conviés à cette rencontre des responsables d’autres institutions impliquées dans l’organisation de cette campagne essentiellement médiatique. Il s’agit entre autres de responsables du ministère en charge de la Justice, de la Commission électorale nationale autonome (Cena), de l’Office national d’imprimerie et de presse (Onip), de l’Ortb et des divers organes de presse. Des institutions qui sont invitées à évaluer avec les autres acteurs la gestion de cette campagne exclusivement médiatique du fait des menaces de la pandémie du Covid-19.
Au cours des trois jours, les participants réfléchiront d’abord sur le bilan des activités menées en matière de gestion de la campagne médiatique. Ensuite, les travaux en atelier permettront de dégager les imperfections et de faire des recommandations pour les prochaines échéances électorales.
A l’ouverture des travaux hier à Abomey, c’est le conseiller Armand Houssou, président de la Commission de la formation et de la documentation qui, dans son mot introductif a reconnu le mérite du président de la Haac. Ce dernier, dit-il, en harmonie avec les présidents des institutions et le président de la République, avait décidé de relever le défi du fonctionnement harmonieux et ininterrompu des structures démocratiques. Puis il a, à la satisfaction de ses collègues, relevé le défi de ce qu’il conviendrait désormais d’appeler « Campagne exclusivement médiatique des élections communales de l’année 2020 » à un moment où les Béninois se demandaient déjà si les élections communales allaient pouvoir se tenir dans un environnement où les acteurs politiques se posaient la question de savoir comment organiser la campagne.

LIRE AUSSI:  Violences faites aux femmes et aux filles: Quand l’amour tourne au drame

Mieux s’outiller

Le conseiller Armand Houssou sera appuyé par la directrice de cabinet du garde des Sceaux, ministre en charge de la Justice, Aleyya Gouda Baco, qui salue aussi « la Haac pour la réussite de cette mission noble accomplie en tant qu’arbitre et surtout dans un environnement sanitaire préoccupant marqué par la pandémie du Covid 19 ».
Quant au président de la Haac, Rémi Prosper Moretti, dans son mot d’ouverture du séminaire, il a tenu à louer les efforts de tous les acteurs et artisans de la réussite de cette campagne médiatique des communales. Il rappelle que cette rencontre d’évaluation vise à donner de la valeur, prendre du recul, émettre un constat sur une situation et prendre des décisions, au regard des objectifs de départ et des finalités de l’action. C’est dire que cette évaluation de la gestion de la campagne médiatique des élections communales du 17 mai 2020 n’est pas un atelier comme les autres. Elle s’imposait à tous les acteurs. Il faut bien tirer des leçons de cette expérience inédite initiée par l’institution de régulation. Ainsi, il était nécessaire que les conseillers et les autres acteurs impliqués se retrouvent pour faire le bilan de toutes les activités menées et tirer les leçons pour les élections à venir.
Pour Rémi Prosper Moretti, les résultats de cette rencontre qui prend fin demain mercredi permettront d’opérer des changements qualitatifs et pérennes. En somme, mieux s’outiller pour réguler les prochaines élections qui s’annoncent.