Campagnes électorales : Ambiance en demi-teinte dans l’Alibori

Par Maryse ASSOGBADJO,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Campagnes électorales : Ambiance en demi-teinte dans l’Alibori


Dernière ligne droite pour les élections communales et municipales. Ce vendredi 15 mai, les cinq partis en lice ont déployé leur énergie dans l’Alibori, afin de sonner la grande mobilisation des électeurs dimanche prochain. L’ambiance est en demi-teinte.

LIRE AUSSI:  Journée mondiale de la propriété intellectuelle: Pour un système davantage au service des Pme

Terminus ! Tout le monde descend. Ce cri de ralliement a eu tout son écho ce vendredi 15 mai où la campagne entrant dans le cadre des élections communales et municipales du 17 mai tire à sa fin. Sur le terrain, les forces politiques en présence sont presqu’au repos après avoir mouillé le maillot les premiers jours.
Les nombreuses affiches et affichettes collées çà et là montrent combien les premières heures de la campagne étaient surchauffées.
A Kandi, tous les moyens sont bons pour sonner la grande mobilisation pour dimanche prochain : clôtures de maison, veilles carcasses, haut-parleurs, boutiques, panneaux publicitaires, poteaux électriques… aucun espace n’a échappé aux militants des différents partis en lice pour donner de la visibilitéà leurs candidats sur le terrain.
Dans la matinée du vendredi 15 mai, l’heure était à la parade dans cette commune où les différents cortèges des candidats ont pu sillonner les coins et recoins de la localité, appelant les électeurs à un choix judicieux le jour du scrutin.
Sur place, on pouvait observer la caravane des Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe), les affiches de l’Union progressiste (Up) et du Bloc républicain (Br). Le Parti du renouveau démocratique (Prd) et l’Union pour le développement d’un Bénin nouveau (Udbn) marquent également leur présence sur le terrain avec les affiches et de la sonorisation pour ratisser large.
La scène qui ne passe pas inaperçue, c’est la mobilisation des vieilles dames, qui ont laissé tout de côté, le matin de bonne heure pour danser au son et au rythme de la caravane en l’honneur de leurs candidats. Par ailleurs, les jeunes sont au premier rang de la campagne à Kandi.
On note toutefois une ambiance assez terne par endroits en raison du jeûne musulman. De leur côté, les électeurs sont prêts à aller aux urnes, le 17 dimanche 17 mai, confie Abdoulaye Sabi Mané, natif de Kandi.

LIRE AUSSI:  Lutte contre la Covid-19 au Bénin: L’Uemoa vient en appui avec un don de 1 171 965 598 F Cfa