Catégorie: Actualités


Conseil des ministres : les grandes décisions du 23 novembre 2022

Par ketsia zinzinsouhou,

Le gouvernement a tenu ce mercredi 23 novembre 2022, sous la présidence effective du président Patrice Talon, sa séance hebdomadaire du Conseil des ministres. Retrouvez ci-dessous les grandes lignes des décisions prises. … Lire +

  Categorie: Actualités
  Commentaires: Commentaires fermés sur Conseil des ministres : les grandes décisions du 23 novembre 2022

Face à la commission budgétaire du Parlement: Aurélie Adam Soulé convainc de ses priorités pour 2023

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

Numérique et digitalisation (quinquennat 2021-2026) Un moteur de transformation de l’économie béninoise

La ministre du Numérique et de la Digitalisation, Aurélie Adam Soulé Zoumarou, a défendu, ce mardi 22 novembre, le projet de budget de son département ministériel au titre de la gestion 2023. Un exercice qu’elle a effectué avec brio devant la commission budgétaire du Parlement. … Lire +

  Categorie: Actualités
  Commentaires: Commentaires fermés sur Face à la commission budgétaire du Parlement: Aurélie Adam Soulé convainc de ses priorités pour 2023

Organisation du 20e sommet de la Francophonie: Le Bénin se porte candidat

Par Ariel GBAGUIDI,

Cotonou souhaite abriter le 20e sommet de la Francophonie. La vice-présidente de la République, Mariam Chabi Talata, a confirmé l’ambition du Bénin lors du 18e sommet qui s’est achevé, dimanche 20 novembre dernier, à Djerba en Tunisie.

… Lire +

  Categorie: Actualités
  Commentaires: Commentaires fermés sur Organisation du 20e sommet de la Francophonie: Le Bénin se porte candidat

Population électorale des législatives 2023: Une hausse de 24,36 % par rapport à 2019

Par Ariel GBAGUIDI,

Trois chiffres clés montrent le panorama des législatives avant le jour J. Du scrutin du 28 avril 2019 à celui du 8 janvier 2023, la population électorale a augmenté de 24,36 %. La hausse concerne aussi le nombre de centres de vote et de postes de vote. … Lire +

  Categorie: Actualités
  Commentaires: Commentaires fermés sur Population électorale des législatives 2023: Une hausse de 24,36 % par rapport à 2019

La chronique de l’Oncle AGBAYA: LE DERNIER MIRACLE

Par LANATION,

Oncle Agbaya

 

On vous l’avait bien dit, mon Neveu Patou dirige un pays de pagailleurs avec des pagailleurs partout ! Sinon avouons qu’avec ou sans pagaille, aucune boule de cristal, aucun marc de café, aucune lancée de cauris, et même mon verre-bambou de Sodabi n’aurait pu laisser lire le «miracle» qui s’est produit jeudi dernier, flambeau en main, pour mes Neveux et Nièces «Les Démocrates», et qui, parait-il, sera retranscrit dans la prochaine version de la Bible, juste après celui qui consista à transformer l’eau en vin à CANA, chez Foo Dezi Vodonou… … Lire +

  Categorie: Actualités
  Commentaires: Commentaires fermés sur La chronique de l’Oncle AGBAYA: LE DERNIER MIRACLE

21e concours d’agrégation du Cames: Les lauréats béninois célébrés en grande pompe

Par Ariel GBAGUIDI,

Le Bénin sort la tête haute du 21e concours d’agrégation du Conseil africain et malgache pour l’enseignement supérieur (Cames) avec un taux de réussite de 92 %, et est classé 3e sur le plan africain. Fier de ce résultat, le gouvernement a remis une attestation de félicitations à chacun des 39 lauréats, lundi 21 novembre, à Cotonou.
… Lire +

  Categorie: Actualités
  Commentaires: Commentaires fermés sur 21e concours d’agrégation du Cames: Les lauréats béninois célébrés en grande pompe

Législatives 2023 / Bulletin unique: Le positionnement des partis connu

Par Arnaud DOUMANHOUN,

La Commission électorale nationale autonome (Cena) a procédé au tirage au sort pour le positionnement des logos des partis politiques en lice pour les prochaines législatives sur le bulletin unique. C’était ce lundi 21 novembre au siège de l’institution à Cotonou. … Lire +

  Categorie: Actualités
  Commentaires: Commentaires fermés sur Législatives 2023 / Bulletin unique: Le positionnement des partis connu

Décentralisation et gouvernance locale: Les trois programmes inscrits au budget 2023

Par Joel TOKPONOU,

Les actions du ministère de la Décentralisation et de la Gouvernance locale se mèneront à travers trois programmes phares inscrits dans le projet de loi de finances exercice 2023 en étude au Parlement. Il s’agit du Pilotage et soutien aux services du ministère, Gouvernance et développement à la base et Appui à la déconcentration. … Lire +

  Categorie: Actualités
  Commentaires: Commentaires fermés sur Décentralisation et gouvernance locale: Les trois programmes inscrits au budget 2023

ONCLE AGBAYA: LE DERNIER MIRACLE

Par LANATION,

Oncle Agbaya

On vous l’avait bien dit, mon Neveu Patou dirige un pays de pagailleurs avec des pagailleurs partout ! Sinon avouons qu’avec ou sans pagaille, aucune boule de cristal, aucun marc de café, aucune lancée de cauris, et même mon verre-bambou de Sodabi n’aurait pu laisser lire le «miracle» qui s’est produit jeudi dernier, flambeau en main, pour mes Neveux et Nièces «Les Démocrates», et qui, parait-il, sera retranscrit dans la prochaine version de la Bible, juste après celui qui consista à transformer l’eau en vin à CANA, chez Foo Dezi Vodonou…
Mais, il se raconte que contrairement à ce miracle du Christ qui a réjoui toute la foule des noceurs de CANA, celui qu’on fit faire à Jésus Razaki Amouda, jeudi dernier, aurait entrainé une diarrhée de cheval sous un baobab sur des cauris …
Mais vous êtes tous des pagailleurs, vous mes Neveux et Nièces qui demandiez pourquoi la liste officielle des candidats du parti à la torche ou au flambeau est restée tant cachée sous les boubous jusqu’à hier au risque de déclencher un incendie… Le Président d’honneur est pompier en Guinée déjà, mais nuitamment ou même en plein soleil, il pourrait reprendre du service entre Tchaourou et Cadjèhoun en passant par Savè … !

Votre Oncle AGBAYA

  Categorie: Actualités
  Commentaires: Commentaires fermés sur ONCLE AGBAYA: LE DERNIER MIRACLE

Répartition par budget des programmes: Renforcer le développement à la base

Par Joel TOKPONOU,

Les efforts pour le renforce-ment du développement à la base vont se poursuivre au cours de l’année prochaine. Avec une prévision budgétaire de 56 845 487 702 F Cfa, le programme « Gouvernance et développement à la base» va y contribuer, en dehors des autres initiatives aussi bien du gouvernement que des partenaires techniques et financiers. Ce programme a pour but de permettre le renforcement des ressources humaines au profit du développement local, la création du Centre de formation pour l’administration locale (Cefal), de renforcer le pilotage de la décentralisation avec la mise en œuvre de divers mécanismes de veille citoyenne, la bonne gouvernance, la reddition de comptes, la démarche qualité dans la gestion des affaires locales, etc.
Entre autres, il vise l’actuali-sation de la classification des compétences et de la typologie des collectivités territoriales, le développement des compétences des acteurs de la décentralisation, la généralisation des bonnes pratiques de reddition de comptes dans toutes les communes, le renforcement des capacités d’intervention de l’inspection générale de l’administration et des missions de contrôle et d’audit des communes, le renforcement des effectifs et de la qualité des ressources humaines des collectivités territoriales, la professionnalisation de la gestion des carrières des ressources humaines des collectivités territoriales, la poursuite du renforcement des capacités des élus de la 4e mandature et des personnels communaux et la construction et équipement du Centre de formation pour l’administration locale. Il est aussi projeté, entre autres, la relance de l’économie locale et l’intercommunalité, le renforcement de la performance du système de mobilisation des ressources propres des communes, la mise en place d’un cadre d’exercice efficace des compétences transférées aux communes, la sécurisation et amélioration de la gestion des ressources propres collectées, le renforcement de l’ingénierie de production et de délivrance des services publics locaux de qualité, la mise en place d’un mécanisme pour amener les collectivités territoriales à disposer à temps des ressources transférées et à les consommer, la mise en cohérence du cadre juridique de l’intercommunalité.

Du soutien à la déconcentration

La décentralisation perd toute efficacité et est même inexistante sans la déconcentration. C’est pourquoi, il est prévu le programme « Appui à la déconcentration ». De manière globale, il vise à mettre en place une administration territoriale performante. De manière spécifique, le programme ambitionne de garantir aux départements l’accompagnement nécessaire pour une meilleure gestion des territoires, de rendre efficaces les actions de développement dans les départements. Avec une dotation budgétaire de 63 678 350 000 F Cfa, son exécution s’appuie sur des acquis tels que l’existence des cadres de concertation et du Forum des partenaires au développement dans tous les départements, l’existence d’initiatives d’appui à la déconcentration territoriale, l’opérationnalisation des douze préfectures, la mise en place d’une tutelle unique dévolue au préfet du département, l’existence de Programme annuel d’assistance-conseil (Paac) au titre des outils de gestion du préfet. Grâce à cette base solide, le programme projette des résultats concrets dont le renforcement de la délégation des crédits aux services déconcentrés ; le renforcement de l’Assistance-conseil aux communes, l’encadrement du contrôle de légalité avec des prescriptions claires; l’amélioration des modes d’intervention des ministères sectoriels. Il s’agit aussi de renforcer le cadre de mise en œuvre de la déconcentration; de renforcer la coordination des interventions de l’Etat au niveau départemental, de mettre en œuvre les Pdcad dans les départements, d’opérationnaliser la fonction publique territoriale. Le renforcement des préfectures en équipements et la production des informations statistiques au niveau des départements, la construction et la réhabilitation des préfectures font partie des actions sans oublier le renforcement des cadres de concertations et des capacités des acteurs préfectoraux et les services déconcentrés de l’Etat.

 

  Categorie: Actualités
  Commentaires: Commentaires fermés sur Répartition par budget des programmes: Renforcer le développement à la base