Catégorie: Culture


Conseil d’administration du Festival Lagunimages : Les trois piliers du mandat de la nouvelle présidente

Par Isidore Alexis GOZO (gozoalexis6@gmail.com),

Conseil d’administration du Festival Lagunimages : Les trois piliers du mandat de la nouvelle présidente

La présidence de l’association Lagunimages change de main. Christiane Chabi Kao a passé le maillet à Sandra Adjaho qui s’engage à rénover et révolutionner le festival.

… Lire +

  Categorie: Culture
  Commentaires: Commentaires fermés sur Conseil d’administration du Festival Lagunimages : Les trois piliers du mandat de la nouvelle présidente

Carte Postale / Trésor royal restitué : Les quatre portes d’Adjalala

Par Ariel GBAGUIDI,

Carte Postale / Trésor royal restitué : Les quatre portes d’Adjalala

Elles sont quatre portes royales parmi les 26 œuvres restituées par la France. Au palais de la Marina, elles sont positionnées dans le même compartiment que les trônes d’apparat et le Kataklè. Ces portes sont probablement celles des Adjalala (salle de réception royale, bâtiment le plus grand du palais où se tient le conseil de trône) des palais royaux de Glèlè ou de Guézo.

… Lire +

  Categorie: Culture
  Commentaires: Commentaires fermés sur Carte Postale / Trésor royal restitué : Les quatre portes d’Adjalala

Exposition d’art contemporain « Youth » : Lumière sur de jeunes artistes émergents

Par Ariel GBAGUIDI,

Exposition d’art contemporain « Youth » Lumière sur de jeunes artistes émergents

Une douzaine d’artistes visuels et sculpteurs béninois font découvrir leurs créations dans « Youth », une exposition d’art contemporain qui se déroule du 14 au 24 avril prochain à la Maison Rouge. L’évènement est organisé en collaboration avec Hbmc.

… Lire +

  Categorie: Culture
  Commentaires: Commentaires fermés sur Exposition d’art contemporain « Youth » : Lumière sur de jeunes artistes émergents

Le père Boccovo au sujet du triduum Pascal : ‘’La passion, la mort et la résurrection du Christ sont célébrées’’

Par Arnaud DOUMANHOUN,

Le père Boccovo au sujet du triduum Pascal ‘’La passion, la mort et la résurrection du Christ sont célébrées’’

Les rites du triduum pascal ont démarré, ce jeudi 14 avril, et s’achèveront dans la nuit du samedi 16 avril. Le père Justin Boccovo, curé de la paroisse Notre Dame de la Visitation, de Gbèdagba à Cotonou, évoque les subtilités de cette commémoration.

… Lire +

  Categorie: Culture
  Commentaires: Commentaires fermés sur Le père Boccovo au sujet du triduum Pascal : ‘’La passion, la mort et la résurrection du Christ sont célébrées’’

Chemin de la croix : Plus qu’une routine, un parcours d’amour

Par Anselme Pascal AGUEHOUNDE,

Chemin de la croix Plus qu’une routine, un parcours d’amour

En ce jour, vendredi saint, l’Eglise catholique revit la passion du Christ. Plus qu’une tradition, ce dernier chemin de la croix du temps de carême et la célébration de la passion qui s’ensuit, plongent les fidèles dans la prière et la repentance mais surtout, les engagent sur le chemin de l’amour inépuisable et ineffable du Dieu qui se donne entièrement.

… Lire +

  Categorie: Culture
  Commentaires: Commentaires fermés sur Chemin de la croix : Plus qu’une routine, un parcours d’amour

Journée internationale du souvenir de la traite négrière et de son abolition : Ouidah renoue avec les festivités

Par Ariel GBAGUIDI,

Journée internationale du souvenir de la traite négrière et de son abolition

La célébration de la Journée internationale du souvenir de la traite négrière et de son abolition (Jistna) reprend droit de cité à Ouidah. A la faveur d’une conférence de presse, mardi 12 avril dernier, le comité de commémoration a dévoilé les grands axes des festivités de cette année prévues du 19 au 23 août prochain.

… Lire +

  Categorie: Culture
  Commentaires: Commentaires fermés sur Journée internationale du souvenir de la traite négrière et de son abolition : Ouidah renoue avec les festivités

Festival effet graff : Le Bénin confirme son savoir-faire

Par Ariel GBAGUIDI,

Festival effet graff

La huitième édition du festival Effet Graff a démarré lundi 11 avril dernier. L’évènement vise entre autres à faire du Bénin une référence en Afrique en matière de graffiti et d’art urbain.

… Lire +

  Categorie: Culture
  Commentaires: Commentaires fermés sur Festival effet graff : Le Bénin confirme son savoir-faire

«Memory of today, Memory of the future » : L’œuvre créée au Bénin en route pour l’espace

Par Ariel GBAGUIDI,

Fruit de l’imagination de trois artistes africains, « Memory of today, Memory of the future »
sera bientôt dans l’espace. Cette œuvre réalisée au Bénin, a été dévoilée, vendredi 8 avril dernier, à l’issue d’une table ronde inédite organisée à cet effet par African Artists for Development (Aad-Fund).

… Lire +

  Categorie: Culture
  Commentaires: Commentaires fermés sur «Memory of today, Memory of the future » : L’œuvre créée au Bénin en route pour l’espace

Carte postale / Trésor royal restitué : A la découverte des Assen

Par Ariel GBAGUIDI,

L’Assen est un autel portatif cérémoniel dédié à un mort, en l’occurrence le roi défunt du Danxômè. Il est réalisé en métal ou alliage de métaux après le décès de la personne à qui il est destiné. « C’est sur cet Assen qu’on fait les libations, qu’on immole des animaux. L’Assen est implanté dans le sol et on invoque les âmes des ancêtres là-dessus. Lorsque ce rituel est fait, on cuisine les animaux immolés et on revient pour une offrande, puis les vivants consomment le reste des repas. Ce qui est une sorte de communion entre les morts et les vivants», explique Calixte C. B. Biah, conservateur du musée d’histoire de Ouidah et l’un des acteurs clés du rapatriement des 26 trésors royaux à Cotonou et de leur exposition au palais de la Marina.
Cinq Assen ont été ramenés de Paris, et exposés au palais de la Marina. Parmi eux, il y en a qui sortent de la définition ordinaire du Assen. Il s’agit des Hotagantin, relève Calixte C. B. Biah. « Si vous regardez bien, les Assen Hotagantin n’ont pas de tige qu’on fixe au sol. Et comme l’indique son nom, il est fixé au sommet des temples et des tombes. Lorsque vous allez sur le site des palais royaux à Abomey, vous verrez ces Assen qui sont fixés au sommet des tombes et des temples. Ce sont également des Assen cérémoniels », détaille le conservateur.
Mais quel que soit son type, rappelle-t-il, l’Assen est fabriqué lorsque celui à qui il est dédié n’est plus. Il est réalisé pour honorer le disparu. L’Assen d’un roi porte les emblèmes de ce dernier. Cela permet d’identifier clairement à qui il appartient. Par exemple, parmi les 26 œuvres exposées, il y a l’Assen Hotaganti du roi Glèlè qui se fait distinguer par la représentation du lion.
Les Assen rituels et Hotagantin sont des chefs-dœuvre réalisés par les orfèvres de la cour royale du Danxômè. Des spécialistes renseignent que la famille la plus reconnue dans cette spécialité est celle des Hountondji.

Mystère

Dans le lot des cinq, il y a un Assen qui intrigue : celui du roi Béhanzin qui était encore vivant au moment de la prise d’Abomey par le général Dodds et ses hommes. « La logique est qu’un roi régnant ne peut en aucun cas se faire fabriquer son propre Assen», rappelle le conservateur. Alors, comment est-ce que Dodds a pu mettre la main sur un Assen de Béhanzin et l’a emporté en France ? C’est une interrogation courante sur le site de l’exposition diptyque. Mais il y a une hypothèse, affirme Alain Godonou, commissaire du volet trésors royaux de l’exposition. « Tout le temps, quand Guedègbé a consulté l’oracle, le fâ a toujours répondu de la même façon : le roi ne peut pas gagner cette guerre. La cour a beau multiplier les sacrifices, la réponse est restée la même. Donc, on pense que la cour avait déjà anticipé le départ du roi et avait préparé à l’insu du roi, son assen. C’est la seule explication plausible qu’il y a…», indique-t-il.

Ariel GBAGUIDI

  Categorie: Culture
  Commentaires: Commentaires fermés sur Carte postale / Trésor royal restitué : A la découverte des Assen

Exposition Art du Bénin : Martin Assogba félicite le gouvernement

Par Ariel GBAGUIDI,

Martin Assogba félicite le gouvernement

Sur initiative de son directeur exécutif, le personnel de l’Ong Alcrer a visité, samedi 09 avril dernier, les trésors royaux et œuvres d’art contemporain exposés au palais de la Marina.
Ce périple a conduit la délégation dans les différentes allées de l’exposition diptyque avec des explications sur l’histoire des œuvres, le contexte de leur réalisation et leurs auteurs.
A l’issue de la visite, le premier responsable de l’Ong Alcrer, Martin V. Assogba, n’a pas caché sa joie ainsi que celle des membres de sa délégation, d’avoir été au contact de ces œuvres chargées d’histoire, et qui témoignent également d’une ingéniosité sans pareille de leurs auteurs. « C’est une chance et un privilège d’avoir remonté à 130 ans d’histoire de notre pays. Ce voyage dans le temps a nourri et grandi en nous un fier sentiment d’appartenance au Bénin, ex-Dahomey », a-t-il affirmé.
Martin V. Assogba a également félicité l’Exécutif béninois pour la valorisation des richesses culturelles du pays. « Notre profonde gratitude à tous ceux qui ont pensé et œuvré pour que le rêve devienne réalité !», a indiqué le premier responsable de l’Ong Alcrer.

Ariel GBAGUIDI

  Categorie: Culture
  Commentaires: Commentaires fermés sur Exposition Art du Bénin : Martin Assogba félicite le gouvernement