Célébration de la beauté et du leadership féminin :Chantal Sylvie Tchiakpè élue ambassadrice Vlisco 2015

Par Josué F. MEHOUENOU,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Célébration de la beauté et du leadership féminin :Chantal Sylvie Tchiakpè élue ambassadrice Vlisco 2015


La troisième ambassadrice de la marque Vlisco pour le compte du Bénin a nom Chantal Sylvie Tchiakpè. Samedi 28 mars dernier au palais des congrès de Cotonou, à l’issue d’une soirée glamour, le nom de l’heureuse élue a été dévoilé devant un parterre de personnalités et d’invités.

LIRE AUSSI:  Drame à Nikki: Trois enfants foudroyés sur un site de concassage de pierres

L’ambassadrice Vlisco est un titre international à vocation promotionnelle et sociale. C’est aussi un symbole de l’élégance féminine, un tremplin de promotion du leadership féminin… En somme, une expérience enrichissante, ainsi que l’a témoigné samedi dernier, à l’occasion de la troisième édition de l’évènement, celle là même qui a eu le privilège de porter le titre au Bénin au cours de l’année 2014, madame Monique Fagnihoun. Pour elle en effet, les femmes qui portent ce titre sont des femmes inspirantes, et c’est sans doute, fort de ces qualités que Chantal Sylvie Tchiakpè a été préférée par le public des votants qui ont porté sur sa personne, un choix massif. En compétition avec Me Huguette Bokpè Gnacadja, avocate, consultante en droits de l’Homme, la décoratrice et très grande activiste de la cause des couches démunies a eu le dessus sur sa rivale avec un écart de voix aussi bien au niveau du vote par SMS que des suffrages exprimés par bulletin. Pour le compte de cette troisième édition, le vote par mail a été suspendu, pour raison de pratiques frauduleuses, a expliqué l’huissier de justice en charge de la compétition, Me Claudine Mougni. Cette même situation explique le retrait de la course de la troisième candidate en lice, laissant ainsi la compétition entre les mains de Chantal Sylvie Tchiakpè et Me Huguette Bokpè Gnacadja.
Et ces deux femmes plutôt élégantes et habillées aux couleurs de Vlisco, à l’occasion de la soirée du samedi dernier sont restées dans la tendance fair-play, tout au long de la compétition. Elles se reconnaissent mutuellement des qualités de femmes battantes et engagées, très ouvertes sur la vie. Tout cela, elles l’ont démontré à travers une petite partie d’animation assez ovationnée qu’elles ont offerte au public à la suite de la délibération qui conférait à Chantal Tchiakpè, le titre de ambassadrice Vlisco 2015. Avant même de distiller autant d’émotions au sein du public venu les soutenir, les deux candidates ont surtout exprimé leur satisfaction d’avoir pris part à cette compétition qui célèbre la femme et son intelligence.

LIRE AUSSI:  Pour non-paiement de leurs émoluments: Les enseignants stagiaires à Parakou donnent de la voix

Femmes, rêvez avec Vlisco !

On savait déjà, depuis des lustres qu’il n’y a pas de femmes élégantes sans Vlisco. On sait aussi que Vlisco est une empreinte unique, une marque qui parcourt les générations pour conférer à la femme, son charme, son prestige, son élégance et sa beauté. Mais aujourd’hui, après de nombreuses années au service de la beauté, surtout physique et de la sublimation de la silhouette, Vlisco « s’est engagé depuis trois ans à reconnaître le courage et les réussites de femmes de valeur exceptionnelle, et à susciter auprès d’autres jeunes filles et femmes, l’envie de rêver et de transformer leur rêve en réalité », souligne Philippe Sagbohan, le représentant du directeur général de la marque. C’est ce qui justifie sans doute le thème choisi pour la troisième édition de cette initiative qui implique d’autres pays comme le Togo, la République démocratique du Congo, le Ghana, la Côte d’Ivoire et le Nigeria : «Vivez votre rêve». Selon lui, la vocation de la campagne du mois de la femme Vlisco est de «stimuler une compétition saine, qui favorise l’émulation des esprits et promeut les efforts et l’impact positifs des nominés sur leur environnement social». Chantal Tchiakpè et Me Huguette Bokpè Gnacadja n’y ont pas dérogé en tout cas. La première, très connue des femmes démunies des bidonvilles et autres taudis de la ville de Cotonou, en raison de ses actions caritatives a choisi pour le compte de la campagne de rester fidèle à sa cible d’action, tandis que la seconde, avocate de profession et très soucieuse d’une relève de qualité et d’un monde où vivent des enfants heureux, a choisi d’aller vers eux pour les entretenir sur leurs obligations, droits et devoirs.
Célébration de la femme oblige, Vlisco a également fait danser les belles et élégantes femmes qui ont fait le déplacement de la soirée clôturant le mois de la femme Vlisco avec le mythique orchestre Poly Rythmo et des artistes comme David Sax et le togolais King Mensah.

LIRE AUSSI:  Lancement officiel du Hadj 2015: Le gouvernement met l’accent sur les précautions essentielles