Célébration de la fête nationale des Pays-Bas: Le gouvernement et le corps diplomatique soutiennent l’événement

Par Alexis METON  A/R Atacora-Donga,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Célébration de la fête nationale des Pays-Bas: Le gouvernement et le corps diplomatique soutiennent l’événement


Les invités à la fête des Pays-Bas

Les ressortissants des Pays-Bas ont célébré leur fête nationale, ce vendredi 27 avril 2018 à la résidence de l’ambassadeur à Cotonou. L’événement a coïncidé avec le cinquième anniversaire de l’intronisation de sa Majesté Willem Alexander, roi des Pays-Bas. A l’occasion, une délégation gouvernementale et des membres du corps diplomatique se sont mobilisés pour prendre part à la célébration.

LIRE AUSSI:  Litige foncier autour d’un camp peul à Tanguiéta : Deux enfants disparus, des blessés et des cases saccagées

La grande manifestation entrant dans le cadre de la fête nationale des Pays-Bas et du cinquième anniversaire de l’intronisation de sa Majesté Willem Alexander a connu la mobilisation des diplomates accrédités au Bénin. Le gouvernement du Bénin n’est pas resté en marge des manifestations. Une délégation ministérielle conduite par le ministre de la Culture et des Sports, Oswald Homéky, était présente aux côtés de l’ambassadeur des Pays-Bas, Harry Van Dijk. 

Devant un parterre d’invités composés de diplomates, d’acteurs politiques et de la Société civile, Harry Van Dijk a levé un coin de voile sur les relations qui lient le Bénin à son pays depuis 1972, après un hommage à l’ambassadeur de la Turquie près le Bénin, Turgut Kural décédé la nuit du mardi 17 avril à Cotonou.
Il a confié que l’année écoulée a été marquée par un bon nombre d’activités au niveau de la coopération bilatérale entre le Bénin et les Pays-Bas. En septembre 2017, le ministre des Affaires étrangères a présidé le dialogue bilatéral, une occasion au cours de laquelle ils ont passé en revue les relations politiques, économiques et les divers programmes de coopération en cours. Les Pays-Bas ont entamé des programmes de coopération dans plusieurs domaines liés aux objectifs du Programme d’action du gouvernement. Par exemple, dans le domaine de l’eau, le programme Omi Delta a démarré. Il s’agit d’une coopération entre le gouvernement du Bénin et les Pays-Bas qui vise à atteindre 500 000 personnes en eau potable, un million de personnes en hygiène et assainissement de base et 60 000 personnes qui vivront à l’abri des inondations dans le Delta de l’Ouémé. A travers ce programme, le gouvernement amorce sans doute l’objectif de l’accès à l’eau potable pour tous d’ici à 2021, de même que la gestion durable des ressources en eau.
Dans le domaine de la santé et du droit sexuel et reproductif, les Pays-Bas concentrent leurs efforts en particulier sur les jeunes grâce au Fonds des Nations Unies pour la Population et l’Onusida et un consortium de trois Ong internationales à savoir Care, Abpf et Abms qui s’investissent dans le but de réduire la mortalité maternelle, le taux de grossesse non désirée et le taux de violences faite aux femmes. La protection de l’enfant, la prévention du mariage forcé, l’éducation à la santé sexuelle, la sécurité alimentaire, l’accroissement des revenus des agriculteurs… sont également les domaines d’intervention des Pays-Bas. Par ailleurs, de nombreuses initiatives dans les secteurs privés, académique et de la Société civile montrent que la coopération entre le Bénin et les Pays-Bas ne se limitent pas seulement au secteur public. L’ambassadeur du royaume des Pays-Bas se réjouit de la signature d’un protocole d’accord entre l’Agence nationale du domaine et du foncier (Andf) avec Cadastre international des Pays-Bas, en soutien à la mise en place d’un cadastre national pour mettre fin à l’insécurité foncière au Bénin.
Le représentant du ministre des Affaires étrangères, Oswald Homéky, salue la qualité des relations d’amitié et de coopération qui lient les deux pays et qui placent les Pays-Bas parmi les partenaires stratégiques et privilégiés du Bénin dans sa lutte contre la pauvreté et la quête de mieux-être au profit de sa population. Il a rappelé qu’une enveloppe de 91 milliards F Cfa a été octroyée au Bénin pour le financement de divers projets.

LIRE AUSSI:  Incendie volontaire (8e dossier): Simon Hessou condamné à 5 ans de travaux forcés