Célébration de l’Aïd-el-fitr: Le ministre d’Etat Bio Tchané rehausse la prière à Porto-Novo

Par LANATION,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Célébration de l’Aïd-el-fitr: Le ministre d’Etat Bio Tchané rehausse la prière à Porto-Novo


A l’instar de leurs pairs du monde entier, les fidèles musulmans de Porto-Novo ont célébré ce jeudi 13 mai, la fête du Ramadan encore appelée l’Aid-el-Fitr. La grande prière a eu lieu à la Place Idi
d’Agbokou en présence d’un parterre d’autorités dont le ministre d’Etat Abdoulaye Bio Tchané.

LIRE AUSSI:  Négociations Gouvernement-Centrales syndicales: Vers un dégel de la tension sociale

La fête du ramadan a été célébrée avec faste à Porto-Novo. La grande prière a été dite à la Place Idi d’Agbokou. Occasion pour l’Imam central de Porto-Novo, Houzéifath Amzath, président de l’Union islamique du Bénin (Uib), d’appeler toute la communauté musulmane à la paix et à la tolérance. Il a invité les uns et les autres à accomplir de bonnes œuvres et à respecter les commandements d’Allah prescrits dans le coran. Ce message d’appel à la paix a été très apprécié par le ministre d’Etat chargé du Plan et du Développement. Abdoulaye Bio Tchané, présent à la prière, a salué la pertinence du message du président de l’Uib. « Nous devons continuer à mener des œuvres de paix dans notre pays. Car ceci est indispensable pour le développement du Bénin et aussi pour l’obtention de la clémence et des bénédictions venant de Dieu. L’imam a donc bien fait de nous rappeler ces valeurs qui sont importantes pour notre pays et la communauté », a indiqué Abdoulaye Bio Tchané. « Cette année est une année particulière. Je pense qu’il ne peut y avoir un moyen plus exemplaire pour exprimer la solidarité, la paix qui existent entre les deux communautés religieuses de notre pays. Car on célèbre toutes ces merveilleuses cérémonies le même jour», a ajouté le ministre d’Etat chargé du Plan et du Développement pour se prononcer par rapport à la fête du Ramadan qui coïncide avec celle de l’Ascension de la religion chrétienne.
Le maire de Porto-Novo, Charlemagne Yankoty, précise aussi que cette prière marque la fin du carême qui était une période de sanctification et de consécration pour la communauté musulmane. « En tant que première autorité de la ville de Porto-Novo, notre présence ici est précieuse pour soutenir nos frères et sœurs musulmans», a dit l’édile de la ville capitale. « C’est une faveur divine pour toutes ces deux communautés de célébrer une fête capitale le même jour. L’Islam est une religion de paix », a souligné Charlemagne Yankoty.

LIRE AUSSI:  Abdoulaye Bio Tchané à propos des négociations gouvernement-syndicats: « La bonne foi du gouvernement ne souffre d’aucune ambiguïté »

 

Par Immaculée HOUEDETE (Stag) A/R Oueme-Plateau