Célébration des 22 ans de règne du roi Mohammed VI: Les félicitations de Patrice Talon au souverain chérifien

Par Kokouvi EKLOU,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Célébration des 22 ans de règne du roi Mohammed VI: Les félicitations de Patrice Talon au souverain chérifien

roi Mohammed VI

Le roi Mohammed VI, il y a 22 ans, le 30 juillet, accède au trône du Maroc à la suite du décès de son père, le roi Hassan II. Un évènement dont s’est rappelé le président Patrice Talon en adressant au souverain chérifien ses félicitations.

LIRE AUSSI:  Recours contre l’Ordre des avocats pour violation du principe d’égalité: La Cour constitutionnelle donne raison au professeur Eric Dèwédi

A l’occasion de la fête du Trône, un événement national célébré au Maroc, le 30 juillet de chaque année, le président Patrice Talon s’est fait le devoir d’adresser au souverain chérifien, le roi Mohammed VI, ses félicitations à travers un message dont la teneur témoigne du bon état des relations entre les deux Etats et de l’importance de la fête du trône telle que dénommée au Maroc.
Dans son message au souverain du Royaume du Maroc, le président de la République exprime, au nom du peuple et du gouvernement béninois et en son nom personnel, ses vives et chaleureuses félicitations au souverain, formant le vœu que le Tout Puissant accorde à Sa Majesté paix, santé, bonheur, longévité et la force nécessaire pour poursuivre la noble mission à la tête du Royaume du Maroc.
Saisissant l’occasion de la célébration du 22e anniversaire de l’accession au trône des glorieux ancêtres de Sa majesté le roi, Patrice Talon s’est réjoui de l’excellente qualité des relations de coopération existant entre les deux pays et a assuré de sa constante disponibilité à œuvrer avec le roi du Maroc pour le renforcement continu de cette coopération.
La fête du Trône habituellement marquée par plusieurs cérémonies officielles et populaires ne sera pas célébrée avec faste du fait de la crise sanitaire et de l’évolution de la situation épidémiologique ces dernières semaines. Le roi du Maroc a décidé de reporter toutes les festivités, cérémonies et activités.

LIRE AUSSI:  Gestion rationnelle de la transhumance au Bénin: Une étude lancée sur les potentialités fourragères