Célébration des 60 ans de Amnesty International: Plus d’un demi-siècle d’humanité en action

Par Isidore Alexis GOZO (gozoalexis6@gmail.com),

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Célébration des 60 ans de Amnesty International: Plus d’un demi-siècle d’humanité en action

Membre Amnesty

L’Organisation non gouvernementale Amnesty International célèbre les 60 ans de son existence. A l’occasion, son bureau basé au Bénin a animé une conférence publique, vendredi 28 mai dernier. L’objectif est de mettre en lumière les différents succès qu’a connus l’organisation dans le monde au cours des soixante dernières années en matière de défense des droits humains.

LIRE AUSSI:  Présidentielle du 11 avril: La Cena forme ses points focaux communaux

Amnesty International fête ses soixante ans. Fondée en 1961, l’organisation s’est donné comme mission de défendre les droits humains partout dans le monde. Aujourd’hui, elle est un mouvement mondial qui s’appuie sur la puissance collective de 10 millions de personnes, chacune d’entre elles engagée dans la lutte pour la justice, l’égalité et la liberté à travers le monde. De Londres à Santiago, de Sydney à Kampala, elles se sont réunies pour exiger que les droits de chaque être humain soient respectés et protégés.
Emmanuel Gabin Adjanon, président du Conseil d’administration de Amnesty International Bénin, a salué la mémoire de Peter Benenson, fondateur de l’organisation qui, rappelle-t-il, en 1961, est parti de l’incarcération de deux étudiants portugais pour fonder le mouvement. Il ajoute que malgré les efforts fournis, il est enregistré encore des violations des droits de l’homme dans plusieurs pays du monde. Tant que le dernier prisonnier d’opinion, souligne-t-il, ne sera pas libéré, tant que la dernière salle de torture ne sera pas fermée et tant que la déclaration universelle des droits de l’homme ne deviendra pas une réalité concrète pour tous à travers le monde, la mission continue.
Dieudonné Dagbeto, directeur exécutif de Amnesty International Bénin, affirme que les progrès réalisés par l’organisation ces soixante dernières années n’ont pas cependant été instantanés. Pour avancer, il a fallu tenir bon et s’accrocher à la certitude que l’humanité a la capacité de faire bouger les choses. Il précise que les luttes menées par Amnesty International à travers le monde ont porté leurs fruits à travers la remise en liberté de dizaines de milliers de personnes placées en détention en raison de leurs convictions ou de leur mode de vie, l’abolition de la peine de mort dans des dizaines de pays, des lois modifiées et des vies changées. « Comment mesurer 60 ans d’actions collectives ? Elles sont là, lorsqu’un accusé bénéficie d’un procès équitable, lorsqu’une prisonnière échappe à l’exécution ou lorsqu’une personne détenue n’est plus victime d’actes de torture. Elles sont là, lorsque les militantes et militants sont remis en liberté et peuvent continuer de défendre les droits humains, lorsque les enfants apprennent leurs droits à l’école ou lorsque des familles sont escortées pour quitter les camps de personnes réfugiées et rentrer chez elles en toute sécurité », déclare-t-il. Dieudonné Dagbéto souligne que soixante ans plus tard, Amnesty International milite toujours pour un monde où les droits fondamentaux de chaque individu sont respectés et l’organisation continuera jusqu’à ce que cela devienne réalité.

LIRE AUSSI:  Réflexion : Retour des trésors royaux, promotion culturelle et touristique