Centenaire du Cardinal Bernardin Gantin : un monument pour immortaliser l’illustre prélat

Par Anselme Pascal AGUEHOUNDE,

  Rubrique(s): Culture |   Commentaires: Commentaires fermés sur Centenaire du Cardinal Bernardin Gantin : un monument pour immortaliser l’illustre prélat


Homme d’Eglise exceptionnel, de vénérée mémoire, le Cardinal Bernardin Gantin aurait eu cent ans le 8 mai de cette année. Pour raviver ses valeurs et son combat au cœur de la jeunesse en particulier et du peuple béninois en général, Mgr Roger Houngbédji, archevêque de Cotonou, a autorisé l’érection d’un monument en l’honneur de l’illustre prélat.

LIRE AUSSI:  Entretien avec la journaliste chanteuse Raïssa Gbédji: « Que la musique m’aide à poursuivre mon travail de journaliste »

Offrir à l’Eglise catholique, « le Monument des Valeurs Cardinal Gantin » ; c’est une initiative de l’Ong Paix Liberté pour marquer le centenaire de feu Bernardin Cardinal Gantin. Cette statue sera inaugurée le samedi 7 mai prochain sur la paroisse Sainte Geneviève de Pahou, paroisse sur laquelle le Cardinal Gantin a reçu son sacrement de baptême.
Dans ce cadre, Mgr Roger Houngbédji, archevêque de Cotonou, a reçu en audience vendredi 29 avril dernier, Hugues Hector Zogo, président de l’Ong Paix Liberté, accompagné de deux bâtisseurs de paix que sont Sabine Fourn, deuxième adjointe au maire de Ouidah et Bienvenu Joachim Akpovi, brigadier-chef de police. L’ordinaire du lieu a exprimé sa fierté de voir des laïcs honorer la mémoire du cardinal Bernardin Gantin et a marqué son accord pour la réalisation du monument. « L’archevêque a été très enchanté de voir que ça vient de nous, fidèles. Il était ému de nous voir porter une initiative aussi grande. Il a trouvé que c’était très important pour la jeunesse béninoise et la jeunesse en général, de raviver les valeurs du Cardinal qui est un homme de paix ; surtout en ce moment où le monde est parsemé de conflits », a déclaré Sabine Fourn au sortir d’audience.
Le Cardinal Bernardin Gantin était en effet un homme passionné de Dieu, de l’Eglise, de la cité et de l’homme. Cette passion était la source de sa disponibilité, de son accessibilité en dépit de ses hautes charges, et de son dévouement. Cette audience a donné la chance aux hôtes de l’archevêque de découvrir une figure nouvelle du Cardinal Gantin. « Monseigneur s’exclame: Je garde de lui le souvenir d’un Cardinal simple, proche du peuple, attentif aux personnes les plus vulnérables, un pasteur véritablement dévoré par le zèle et l’amour de la mission. Ce que fut sa vie de Cardinal, on pourrait le comparer à un cierge qui brûle et qui donne la lumière en se consumant », relate le président de l’Ong Paix Liberté. Il poursuit : « Le Cardinal Gantin est un illustre prélat, qui n’a pas seulement marqué notre Église, mais aussi notre pays, et pourquoi pas le continent africain et le monde… Son souvenir doit être vivant et susciter dans nos cœurs, espérance et détermination pour relever les défis qui sont les nôtres aujourd’hui ». Les regards sont désormais tournés vers le 7 mai prochain où se tiendra l’inauguration dudit monument, en présence du président de la Cour suprême Victor Adossou.

LIRE AUSSI:  Insécurité à Banikoara: Trois voleurs de motos et un receleur présentés au procureur