Centenaire du Parti communiste chinois: L’Empire céleste célèbre l’emblème de sa renaissance

Par Anselme Pascal AGUEHOUNDE,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Centenaire du Parti communiste chinois: L’Empire céleste célèbre l’emblème de sa renaissance

Centenaire

D’impressionnants défilés et parades, un festival aérien d’hélicoptères, de colombes et de ballons, un décor magistral pour un événement majestueux et cent coups de canons pour marquer un centième anniversaire. Le Parti communiste chinois a célébré hier jeudi 1er juillet son centenaire avec solennité. Protagoniste de l’indépendance de la Chine, le Parti communiste chinois est vu comme le symbole de la Chine nouvelle, le poumon de cette puissance économique dont le développement fulgurant ne cesse de surprendre.

LIRE AUSSI:  Nestor Wadagni et Dakpè Sossou: Ce duo de l’Union progressiste

Célébration imposante et message impérial : «Le temps où le peuple chinois pouvait être foulé aux pieds, où il souffrait et était opprimé, est à jamais révolu !… Le peuple chinois s’est levé !… La grande renaissance de la nation chinoise est entrée dans un processus historique irréversible !», des mots prononcés hier avec autorité par le président de la République populaire de Chine, depuis la place Tiananmen (à Pékin) où s’est déroulée la célébration du centième anniversaire du Parti communiste chinois. Dans son discours qui a duré l’heure, Xi Jinping met en exergue le destin glorieux d’une Chine jadis dominée, aujourd’hui deuxième puissance mondiale. Il rappelle le sombre souvenir des guerres de l’Opium, du colonialisme occidental, de l’invasion japonaise puis appelle le peuple à se délecter de l’essor technologique, de la croissance économique, de la révolution industrielle, des performances époustouflantes qui font la Chine d’aujourd’hui. Le message est clair, il sonne comme un avertissement aux oreilles des grandes puissances. La Chine ne courbera plus l’échine devant les forces étrangères et entend poursuivre sa dynamique. C’est pourquoi le président de la République populaire de Chine exhorte au rajeunissement national, à la fierté nationale et au patriotisme. Il invite les communistes à se nourrir de cette détermination qui fut naguère celle des fondateurs du Parti communiste chinois. Fondé dans la clandestinité en juillet 1921 par un groupe d’intellectuels, le Parti communiste chinois est en effet parti de 58 membres à ses débuts à plus de 95 millions de membres aujourd’hui. Seul parti au pouvoir depuis l’indépendance de la Chine en 1949, le Pcc est le leader sans partage de la scène politique en Chine. C’est donc à raison que le président Xi Jinping met le bilan du miracle chinois à l’actif du Parti communiste chinois. Un miracle qui aux yeux du monde ne fait l’ombre d’aucun doute. Agriculture, industrie, commerce, transport, numérique, éducation, pouvoir d’achat…, la révolution chinoise a embrasé tous les domaines en quelques décennies et hissé le pays à un rang respectable. Le bilan est élogieux mais l’ambition reste énorme et des défis restent à relever.

LIRE AUSSI:  Gouvernance: Le Bénin à la croisée des chemins