Centre national hospitalier universitaire Hubert Koutoukou Maga: Un partenariat pour la chirurgie des maladies cardio-vasculaires

Par Josué F. MEHOUENOU,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Centre national hospitalier universitaire Hubert Koutoukou Maga: Un partenariat pour la chirurgie des maladies cardio-vasculaires


Au cours de son conclave hebdomadaire du mercredi 17 février, le gouvernement a décidé d’aller au secours des personnes souffrant de maladies cardio-vasculaires à travers un partenariat pour une meilleure prise en charge.

LIRE AUSSI:  Cent premiers jours de la 8e législature: Louis Vlavonou fait bouger les lignes au Parlement

Instauration d’un partenariat pour la mise en place d’un pôle d’excellence de prise en charge chirurgicale, au Centre national hospitalier universitaire Hubert Koutoukou Maga (Cnhu-Hkm), des patients souffrant de maladies cardio-vasculaires. C’est là, l’une des décisions prises par le gouvernement, mercredi 17 février au cours de son conseil hebdomadaire.
Dans le service de cardiologie de cet hôpital de référence, environ 500 patients souffrent de maladies cardiovasculaires nécessitant des interventions chirurgicales, indique le communiqué du Conseil des ministres. Pour réduire le coût des soins à leur profit, le gouvernement a fait l’option des évacuations internes, avec l’appui d’une expertise extérieure dotée d’équipements spécifiques. Celle-ci intervient sous forme de mission pour la prise en charge, sur place au Bénin, des patients. La société identifiée à cette fin contribuera notamment à l’instauration d’un pôle d’excellence dédié et favorisera le transfert de compétences aux équipes de spécialistes béninois.
Cette décision vient renforcer celles prises en amont au profit de cet hôpital, dans l’optique d’en faire un centre de référence. En effet, le Conseil des ministres du mercredi 23 décembre 2020 avait autorisé la création d’un centre de formation et de pratique chirurgicale de haut niveau. Il s’agit d’une initiative menée en coopération avec le groupe Bénin Projects et l’école de chirurgie robotique de Nancy en France, qui servira de plateforme d’excellence de formation en simulation des pratiques avancées chirurgicales en ophtalmologie, en endoscopie et en cardiologie interventionnelle.

LIRE AUSSI:  Fin de séjour au Bénin de la directrice générale du Fmi :« J’ai eu des moments de grandes émotions », dixit Christine Lagarde

L’ambition ici, c’est de renforcer davantage l’offre de soins et pour cette raison, le centre bénéficiera des approches pédagogiques innovantes telles que la simulation réaliste via les nouvelles technologies numériques permettant une formation immersive, une standardisation des étapes de la chirurgie en processus reproductibles, un système de compagnonnage numérique, une certification des gestes opératoires. Ce centre servira, par ailleurs, de référence en termes de formation certifiée et de re-certification, favorisant ainsi une meilleure sécurité des soins aux patients et la formation continue des professionnels, dans le cadre d’une évolution rapide des techniques et/ou technologies opératoires.
Avant ces mesures, le gouvernement avait décidé de l’acquisition et l’installation d’équipements et de matériels de chirurgie cardiaque au profit du Cnhu-Hkm. Il estimait en effet qu’il est indispensable de renforcer le plateau technique existant par des équipements et matériels dédiés à la prise en charge chirurgicale de maladies cardiovasculaires. Ceci parce que les investigations révèlent que les patients n’arrivent pas à bénéficier de soins appropriés lorsque leur cas nécessite des interventions chirurgicales à cœur ouvert, en raison des coûts prohibitifs à l’étranger. Le gouvernement a donc sollicité des chirurgiens réputés en la matière qui pourront faire des interventions sur place au Cnhu-Hkm.