CEP 2021: Le centre de Dowa Alihogbogo honoré à Porto-Novo

Par LANATION,

  Rubrique(s): Education |   Commentaires: Commentaires fermés sur CEP 2021: Le centre de Dowa Alihogbogo honoré à Porto-Novo

CEP 2021 DOWA

Plus grand centre de composition de Porto-Novo, l’Ecole primaire publique de Dowa-Alihogbogo dans le cinquième arrondissement a accueilli, ce lundi, le lancement officiel au niveau municipal du Certificat d’études primaires session de juin 2021. Les épreuves se déroulent dans le strict respect des gestes barrières à la pandémie du coronavirus.

LIRE AUSSI:  Préparatifs aux examens nationaux: Une organisation soutenue pour affronter les épreuves

570 candidats répartis dans 19 salles de composition sont au charbon au centre d’examen de l’Ecole primaire publique de Dowa Alihogbogo à Porto-Novo. Lequel est le plus grand centre de composition de la ville pour le compte de l’examen du Certificat d’études primaires (Cep) session de juin 2021. Ce critère a d’ailleurs amené les autorités municipales de Porto-Novo à retenir ce centre pour abriter la cérémonie de lancement officiel de cet examen au plan municipal. L’ouverture de la première épreuve, celle de Lecture, a été faite sous la houlette du 1er adjoint au maire de Porto-Novo, Rachad Toukourou, représentant le maire. Il a procédé à la vérification par les candidats des enveloppes contenant les épreuves de composition, lesquelles sont bien scellées. Avant de donner le top de la distribution des épreuves, le 1er adjoint au maire de Porto-Novo a sillonné les salles d’examen. Il a encouragé et rassuré les candidats en leur demandant de ne pas avoir peur mais plutôt de bien réfléchir avant de commencer à traiter les épreuves. Rachad Toukourou se réjouit qu’il n’y ait pas eu beaucoup d’absents et que les surveillants de salle aient tous répondu présents et à l’heure. « J’espère que les résultats seront meilleurs, car s’il n’y a pas d’amélioration, c’est tout comme si on est en train de régresser», souligne Rachad Toukourou.
Présent aux côtés du représentant de l’édile de Porto-Novo, le chef région pédagogique numéro 33 Porto-Novo-Oganla (Crp/33), André Ahissou Tottin, une région qui compte 5110 candidats répartis dans 13 centres de composition avec 10 candidats à besoins spécifiques au centre des sourds-muets de Louho, a prodigué des conseils aux parents d’élèves. « Il faut éviter de chercher à savoir si les enfants ont bien travaillé dès qu’ils vont rentrer à midi ou le soir. Cela pourrait les déstabiliser durant la suite de la composition», recommande le conseiller pédagogique. André Ahissou Tottin invite les parents à prendre plutôt la peine de les encourager et les réconforter.
« A la fin de l’examen, vous pouvez les interroger sur ce qu’ils ont fait», conclut-il.

LIRE AUSSI:  Préparatifs aux examens nationaux: Une organisation soutenue pour affronter les épreuves

Par Immaculée HOUEDETE (Stag.) A /R Ouémé-Plateau