Cep 2022 dans le Borgou : La commune de Kalalé en tête avec un taux de 94,56 %

Par Maurille GNASSOUNOU A/R Borgou-Alibori,

  Rubrique(s): Education |   Commentaires: Commentaires fermés sur Cep 2022 dans le Borgou : La commune de Kalalé en tête avec un taux de 94,56 %

Les resultats du Cep 2022 dans le Borgou préfigurent d’une certaine embellie

L’heure était, vendredi 1er juillet dernier à Parakou, à la proclamation des résultats de l’examen du Cep, session de juin 2022, au niveau du Borgou. C’est la commune de Kalalé qui a créé la grande sensation, en s’adjugeant la première place du classement sur le plan départemental avec un taux de réussite de 94,56 %.

Par Maurille GNASSOUNOU A/R Borgou-Alibori

LIRE AUSSI:  Examen du BTS 2015: 6 568 candidats au charbon dans 24 filières

Que le Borgou soit arrivé en tête du classement au Cep, session de juin 2022, avec un taux de réussite de 87,45% pour un pourcentage de 81,90 % sur le plan national, plusieurs de ses communes y ont contribué. En témoigne la proclamation des résultats au niveau départemental effectuée, vendredi 1er juillet dernier à Parakou.
Au niveau des circonscriptions scolaires par ordre de mérite, le classement révèle beaucoup de surprises. Plusieurs communes du département, grâce à leurs rendements, ont énormément contribué à bouleverser la hiérarchie. Conséquence, les circonscriptions scolaires de Parakou qui, en matière d’infrastructures, de disponibilité en matériel didactique et en personnel enseignant, n’ont tellement pas à se plaindre, se retrouvent à jouer les derniers rôles.
Ainsi, la commune de Kalalé a créé la surprise en se classant première avec 94,56 %. Celle de N’Dali la suit avec 94,31 %. A la troisième place, on retrouve Tchaourou avec 91,93 %. La commune de Nikki est quatrième avec 91,26 %. Viennent ensuite aux cinquième et sixième places, Bembèrèkè et Pèrèrè avec respectivement 90,55 % et 90,32 %. Avec un taux de 85,25%, Sinendé occupe le septième rang. La circonscription scolaire de Parakou 1 est huitième avec 81,35 % et celle de Parakou 2, neuvième, ferme la marche avec 75,45 %.
Au niveau des centres de composition, c’est celui de Kabo avec 100 % de réussite qui arrive en tête du classement. Il est suivi de celui de Sanson 99,44 %.
Tous les deux centres sont dans la commune de Tchaourou. Le centre de composition de Tamarou, dans la commune de N’Dali, est également deuxième avec 99,44 %.
Selon le chef service enseignements maternel et primaire du Borgou, Daniel Dénagbè, plusieurs facteurs peuvent expliquer ces résultats. En premier lieu, il y a les cantines scolaires gouvernementales. Cette performance s’explique également par les efforts conjugués de tous les acteurs du système éducatif au niveau du primaire dans le département. Il y a l’initiative prise par le gouvernement d’ouvrir les cantines dans les écoles primaires publiques surtout dans les localités les plus reculées. Ce qui, dans les milieux ruraux du département, a permis de maintenir les enfants à l’école, puis de les accompagner afin qu’ils suivent bien en classe.
Dans le Borgou, il y avait 22 054 candidats inscrits dont 11 026 garçons et 11 028 filles. Pour la composition, il y avait 10 695 garçons présents contre 10 767 au niveau des filles, soit un total de 21 462 candidats. A l’arrivée, le département a enregistré 18 608 admis au nombre desquels 9 290 garçons et 9 318 filles.

LIRE AUSSI:  Apprentissage de la langue chinoise: La classe Confucius de l’Université de Parakou inaugurée