Cep session de juin 2022: la commune d’Akpro-Missérété à l’honneur dans l’Ouémé

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubrique(s): Education |   Commentaires: Commentaires fermés sur Cep session de juin 2022: la commune d’Akpro-Missérété à l’honneur dans l’Ouémé

Cep session de juin 2022La délégation préfectorale donnant le top de l’examen du Cep 2022 dans l’Ouémé

 

Le centre d’examen du Complexe scolaire public d’Akpro-centre dans la commune d’Akpro-Missérété a abrité, ce mardi, le lancement officiel du Certificat d’études primaires (Cep) session de 2022 au niveau du département de l’Ouémé. Le top de la composition a été donné par le préfet Marie Akpotrossou qui avait à ses côtés le directeur départemental des Enseignements maternel et primaire, Alain Houssou.

LIRE AUSSI:  Célébration de l’excellence dans l’éducation à Pèrèrè : des lettres de félicitations à une trentaine de chefs d’établissements

C’est parti ce mardi 7 juin pour quatre jours de composition pour les épreuves écrites, orales et sportives du Certificat d’études primaires (Cep) session unique de juin 2022. Le top de l’examen a été donné au niveau départemental dans l’Ouémé au centre d’examen du Complexe scolaire public d’Akpro-centre dans la commune d’Akpro-Missérété.
Y composent 468 candidats sur 479 attendus dont 228 filles, répartis dans 14 salles. La première épreuve, celle de Lecture encore appelée Compréhension de l’écrit, a été officiellement lancée dans la salle n°7 par le préfet du département de l’Ouémé, Marie Akpotrossou. Mais avant, l’autorité préfectorale a dopé le moral aux candidats. Elle leur a prodigué des conseils en les invitant à donner le meilleur d’eux-mêmes. «Nous sommes venus vous soutenir. Il ne faut pas avoir peur. Soyez détendus. On ne vous demandera que ce que vous avez appris en classe. C’est comme les évaluations que vous faites habituellement en classe », fait observer le préfet. « Pas d’agitation. Lisez-bien les épreuves et rendez des copies aérées avec de très bonnes réponses », poursuit-elle. Le préfet souhaite que le premier sur le plan national du Cep 2022 sorte de l’Ouémé et surtout du centre d’examen d’Akpro-centre où elle a lancé officiellement les épreuves.
Selon elle, le département n’a pas pu gagner ce pari l’an dernier. C’est pourquoi, l’autorité préfectorale dit vouloir compter sur les candidats, cette année, pour que l’Ouémé arrive en tête du classement national. «J’ai confiance en vous. Je sais que le premier du département de l’Ouémé sera le premier du Bénin pour le Cep 2022 », a souhaité le préfet depuis la salle n°7 du centre d’Akpro-centre. Les candidats ont répondu tous en chœur «Amen » pour montrer à l’autorité préfectorale qu’ils sont tous prêts pour relever le défi.

LIRE AUSSI:  Cep session de juin 2022 : Les épreuves officiellement lancées à Tchatchou

39 823 candidats dans 1 176 salles

Marie Akpotrossou est rassurée que tout ira bien pour le grand bonheur des candidats au regard du sens de responsabilité des différents acteurs de la chaîne impliqués dans l’organisation de cet examen, notamment les surveillants de salles, les forces de sécurité, les agents de santé et autres. Chaque acteur joue sa partition pour le bon déroulement de l’examen, se réjouit-elle.
Pour le directeur départemental des Enseignements maternel et primaire, Alain Houssou, les candidats sont au nombre de 39 823 dont 19 301 filles dans tout le département de l’Ouémé. Ils sont répartis dans 105 centres d’examen et 1 167 salles. Selon lui, toutes les dispositions ont été prises pour que les enfants composent dans les conditions optimales. Comme depuis quelques années, c’est l’école où ils ont composé pour l’examen blanc qui leur sert en même temps de centre pour le Cep. Cette innovation vise à permettre aux candidats, pour la plupart des tout-petits et qui passent le premier examen de leur vie, de ne pas être dépaysés et de se sentir à l’aise afin de donner le meilleur d’eux-mêmes, fait savoir Alain Houssou. Le maire d’Akpro-Missérété, Joseph Hounkanrin, pour sa part, s’est réjoui du choix porté sur sa commune pour abriter la cérémonie de lancement officiel des épreuves au niveau du département de l’Ouémé.