Certificat d’études primaires: Les derniers réglages au complexe scolaire d’Ayou centre

Par Maryse ASSOGBADJO,

  Rubrique(s): Education |   Commentaires: Commentaires fermés sur Certificat d’études primaires: Les derniers réglages au complexe scolaire d’Ayou centre

Candidats du CEPConditions d’âge au CEP au Benin, Ce que dit l’arrêté ministériel

Le complexe scolaire d’Ayou centre dans la commune d’Allada accueille, ce lundi 7 juin, le lancement officiel de l’examen du Certificat d’études primaire, session de juin 2021. A 72 heures de l’évènement, les responsables de l’établissement mettent les bouchées doubles en vue de l’assainissement du cadre.

LIRE AUSSI:  Classé au 1er rang national au Cep 2020: Eliel Godogoe honore le Mono

Le complexe scolaire d’Ayou dans la commune d’Allada s’active dans le cadre de l’examen du Cep, session de juin 2021. Ce jeudi, l’heure était aux préparatifs. Aubin Abaloulo, directeur du groupe A, et les autres acteurs du complexe ont réservé cette journée pour le nettoyage de la cour et de ses alentours.
Médard Comlan Zangronio, directeur départemental des Enseignements maternel et primaire de l’Atlantique, assure que le Certificat d’études primaires session de juin 2021, ne souffrira d’aucune faille: « Tout est fin prêt pour le déroulement de l’examen. Le matériel lourd et sensible est déjà sur place. L’affichage des listes de surveillants va suivre. La concertation avec les chefs centres se fera, ce vendredi, en vue des recommandations et dernières instructions ».
La seule chose qu’il reste à faire est le tracé des ateliers du ‘’lancer de balles légères et du saut en hauteur’’. « Les maîtres sont déjà à pied d’œuvre pour apprêter le terrain de sport. Ce mercredi, nous avons procédé au remblayage des flaques d’eau avec la contribution du chef d’arrondissement. L’électrification des bâtiments sombres est déjà une réalité », rassure-t-il.
Quarante-neuf mille cent soixante-sept candidats dont vingt-cinq mille six cent trois garçons et vingt-trois mille cinq cent soixante-quatre filles sont inscrits pour le Cep dans le département de l’Atlantique. Ils sont répartis dans cent vingt-six centres et mille six cent trente-deux salles de composition.
Une augmentation du nombre de salles comparativement à l’année dernière. « L’année dernière, on avait enregistré environ mille quatre cents salles de composition contre plus de mille six cents cette année», souligne Médard Comlan Zangronio.
Occasion pour lui de prodiguer quelques conseils aux candidats. « Je voudrais vous exhorter à apprêter vos outils de travail, sans oublier vos masques, votre carte d’identité et l’imperméable. Vous devez faire l’effort de manger léger pour ne pas affecter votre santé et vous habiller de façon détendue le jour de l’examen. Restez surtout calmes et sereins devant les épreuves et assurez-vous de bien remplir l’entête de la feuille de composition à chaque épreuve ».
Le bon déroulement de l’examen dépend également de l’attitude des chefs centres. C’est pourquoi, l’autorité lance cette exhortation à leur endroit : « Les chefs centres doivent savoir qu’ils sont les représentants du ministère des Enseignements maternel et primaire. Ils doivent tout faire pour mériter la confiance à eux accordée par le ministre, tout en veillant à la mise en place des dispositifs de lavage des mains, à la non-utilisation du téléphone portable pendant les compositions. Les chefs centres doivent faire le tour des centres afin de dissuader d’éventuels cas de fraudes ».
Les parents, en ce qui les concerne, sont appelés à ménager les enfants, en veillant à leur alimentation, leur hygiène, leur santé et leur repos.

LIRE AUSSI:  Préparatifs aux examens nationaux: Une organisation soutenue pour affronter les épreuves