Certification sur le Système Management anti-corruption: Le Palired forme 26 acteurs d’Osc sur la norme ISO 37001

Par La Redaction,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Certification sur le Système Management anti-corruption: Le Palired forme 26 acteurs d’Osc sur la norme ISO 37001


La corruption est un goulot d’étranglement majeur à la réalisation des Objectifs de développement durable et une préoccupation mondiale. Elle touche les pays riches autant que les pays pauvres, et ce sont les plus pauvres qui en pâtissent le plus. Elle entraîne l’instabilité et la pauvreté en plus d’être un facteur dominant qui conduit les pays les plus vulnérables à s’effondrer.

LIRE AUSSI:  Assistance des Béninois de l’extérieur aux plus pauvres : Des dons de vivres et équipements médicaux aux populations du Mono

Dans le cadre de la Journée internationale de lutte contre la corruption, le ‘’Programme d’appui à la lutte contre l’impunité et au renforcement de l’Etat de droit en République du Bénin’’ (Palired), financé sur le Fonds Européen de Développement (Fed), et mis en œuvre par Transparency International et son contact national, Social Watch Bénin, forme du 2 au 13 décembre 2019, à l’Hôtel Golden Tulip de Cotonou, vingt-six (26) Organisations de la Société civile sur les enjeux liés à la lutte contre la corruption. Au terme de cette formation, le Bénin disposera des premières Organisations de la Société civile certifiées au management anti-corruption (norme Iso 37001).
Au total, vingt-six (26) candidats (dont 7 femmes, soit 27 %, et provenant de seize (16) organisations de la Société civile) sont bénéficiaires de cette formation de haut niveau, délivrée par le Centre de formation professionnelle OO2 , à travers le formateur expert Serge Barbeau.
Cette formation spécifique pour les acteurs de la Société civile est orientée sur le management anti-corruption avec des cas d’application de la norme anti-corruption à quelques services publics (Agences, Sociétés d’Etat, Ministères, Programmes publics, et bien d’autres).
Il s’agit d’une formation pointue et pratique sur la norme Iso 37001 sur le management anti-corruption. C’est, en effet, une démarche pratique de détection de la corruption applicable à toutes les entités.

LIRE AUSSI:  Exploitation des débits de boissons: Des actions en vue pour réglementer le secteur

S’approprier les enjeux

L’objectif visé par la formation est de « donner aux Osc les compétences et les connaissances pour comprendre les enjeux du management anti-corruption, et de détenir les clés pour conseiller ou piloter des pratiques d’anti-corruption systématiques au sein des organismes ». De façon spécifique, il sera d’une part question de préparer les Osc concernées à la prévention, la détection et la résolution déterminante de la corruption et de ses nuisances ; et d’autre part, de doter le Bénin d’acteurs de la Société civile certifiés à la norme Iso 37001 – Lead Implémenter, avec l’expertise à mettre en place un système de gestion de la corruption conforme à la norme Iso 37001. Cette dernière provenant de l’Organisation internationale de normalisation et relative à la lutte contre la corruption, est reconnue comme la première norme internationale de systèmes de management anti-corruption qui définit une série de mesures pour aider les organismes à détecter, prévenir et traiter la corruption. Elle inclut, entre autres pour la société civile, l’évaluation des risques de corruption, la mise en place de contrôles et l’instauration de procédures d’enquête et de signalement anti-corruption.
Au terme des deux sessions, les 26 acteurs certifiés de la Société civile comprendront la norme ISO 37001 et les autres règlements. Ils connaitront les méthodes, techniques et pratiques pour mettre en place un Système de management anti-corruption (Smac). Ainsi, ils sauront accompagner un organisme dans la planification, la mise en œuvre, la gestion, la surveillance et la tenue à jour du Smac.
La cérémonie de lancement de la formation a été présidée lundi 2 décembre 2019, par la présidente de Social Watch Bénin, Blanche Sonon. Elle a invité les participants à bien suivre cette formation qui vient renforcer les compétences des Osc dans le domaine de la lutte contre la corruption. La présidente de Social Watch a aussi remercié l’Union européenne et Transparency international pour leur engagement.
Lancé le 18 octobre 2019, le Palired a pour objectif de « Contribuer à la mise en œuvre des réformes dans les domaines de la lutte contre la corruption et le renforcement du contrôle au Bénin », et de donner effet aux recommandations formulées dans le rapport de l’évaluation du Système national d’intégrité (Sni) du Bénin menée en 2016 et du plan d’actions prioritaires et générales y afférent.
Les principaux champs d’intervention du Palired sont : l’amélioration du système répressif de la corruption par l’appui à certaines réformes précises ; le renforcement des capacités des acteurs pertinents de lutte contre l’impunité (acteurs judiciaires et administratifs) ; l’appui aux organisations de la Société civile pour une détection précise des pratiques de corruption et l’évaluation institutionnelle des politiques et des résultats en matière de lutte contre la corruption.

LIRE AUSSI:  Axe Guéné-Karimama: La rupture d’un pont en rajoute au calvaire des usagers

Source : Social Watch Bénin