Chambre des métiers de l’artisanat du Bénin: les élections prévues pour le 24 juillet prochain

Par Joel TOKPONOU,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Chambre des métiers de l’artisanat du Bénin: les élections prévues pour le 24 juillet prochain

Chambre des métiers de l’artisanat du Bénin

Ils seront 80 élus qui seront installés au terme des élections à la Chambre des métiers de l’artisanat du Bénin, qui se tiendront le 24 juillet prochain. C’est l’une des principales décisions prises par le gouvernement, mercredi dernier. La Chambre des métiers de l’artisanat du Bénin verra donc un de ses organes opérationnel.
Une fois les élections faites, cet établissement public à caractère professionnel, pourra démarrer l’exercice de sa mission qui est d’assurer « la défense, la représentation, la protection et la promotion des intérêts des artisans et des entreprises artisanales auprès des collectivités locales, des instances nationales, sous-régionales et internationales ».
Dans la première phase du processus devant conduire aux élections, deux opérations de recensement des acteurs du secteur ont permis d’adresser
452 246 personnes provenant des huit branches d’activités répertoriées. A partir de ces recensements, le secteur est en bonne voie de sa structuration afin de faire face à ses défis, et conformément à la feuille de route, la suite devrait conduire à la mise en place de la Chambre des métiers de l’artisanat du Bénin.
Déjà, le cadre légal pour les élections est déjà défini. Les conditions pour être électeur sont précisées par le décret n° 2022-193 du 23 mars 2022 portant régime électoral à la Chambre des métiers de l’artisanat du Bénin. Le corps électoral, appelé à élire les membres de l’Assemblée consulaire, comprend tous les artisans en activité et inscrits sur la liste électorale de leur branche d’activité et de leur sous branche d’activité artisanale et remplissant les conditions fixées à l’article 6 du présent décret. Aucun électeur ne peut être inscrit simultanément dans deux (2) branches d’activités et sous branches, même s’il exerce son activité dans plusieurs branches d’activités ou sous branches d’activités artisanales. De même, aucun électeur ne peut être inscrit simultanément dans deux (02) départements ou communes même s’il exerce son activité artisanale dans plusieurs départements ou communes. L’artisan électeur, au moment des inscriptions sur la liste électorale, devra se faire inscrire dans sa branche ou sous branche d’activité principale dans le département et dans la commune de son principal établissement.

LIRE AUSSI:  Alain Orounla à propos des 30 ans de la Conférence nationale: « Le Bénin a connu plus d’avancées en quatre ans… »