Journée internationale de la fille 2019: L’engagement des médias pour la promotion du leadership féminin

Par Alexis METON  A/R Atacora-Donga,

  Rubrique(s): Sports |   Commentaires: Commentaires fermés sur Journée internationale de la fille 2019: L’engagement des médias pour la promotion du leadership féminin


Plan international Bénin et l’Union des professionnels des médias du Bénin (Upmb) ont marqué d’une pierre blanche la célébration de la journée internationale de la fille, édition 2019. A l’occasion, Pascaline Sossoukpè Eké, jeune fille leader de Plan international Bénin, dans le rôle de présidente de l’Upmb, a entretenu les journalistes sur la situation des enfants dans le monde.

LIRE AUSSI:  Rencontre au ministère des Sports: L'encadrement technique des Ecureuils reçu par Oswald Homéky

Le partenariat entre l’Union des professionnels des médias du Bénin (Upmb) et Plan international Bénin prend désormais en compte la promotion du leadership féminin. Les deux organisations ont manifesté ce souhait dans le cadre de la commémoration de la Journée internationale de la fille, hier jeudi 10 octobre. L’événement a mobilisé un parterre de journalistes à la Maison des médias à Cotonou, en présence du représentant résident de Plan international Bénin, Karl Frédérick Paul et de Zakiath Latoundji, présidente de l’Umpb autour du thème : « Rôle des professionnels des médias dans la promotion du leadership des filles ». A l’occasion, la jeune fille leader de Plan international Bénin, Pascaline Sossoukpè Eké, âgée de 22 ans, en position de présidente de l’Upmb a échangé avec les journalistes sur les résultats des recherches relatives à l’influence des stéréotypes dans les films et les médias sur la vie et les ambitions de leadership des filles et des jeunes femmes.
La jeune fille leader de Plan international Bénin dispose, selon les participants, d’une forte potentialité. Pascaline Sossoukpè Eké a également été appréciée au regard de son élocution et sa maîtrise du sujet sur lequel elle a entretenu les professionnels des médias. Elle suggère, dans son rôle de présidente de l’Upmb, qu’il y ait, dans les prochains jours, des productions de presse pour montrer le leadership des filles. Les médias, soutient-elle, doivent chercher des sujets qui valorisent la fille pour la sortir des stéréotypes qui l’embrigadent.
Tel est également le souhait de
Zakiath Latoundji, présidente de l’Upmb. «J’apprécie l’effort. C’est un exemple pour chacun de comprendre qu’on peut faire des jeunes filles des leaders», a confié Zakiath Latoundji. Selon elle, les médias ont donc pour mission, dans le cadre du partenariat Upmb-Plan international Bénin, de travailler à promouvoir le leadership féminin.   
Il faut rappeler que l’étude menée dans environ 41 pays du monde sur la situation des enfants recommande de rendre visibles et normales les histoires présentant le leadership des femmes. Elles doivent encourager les aspirations et les ambitions des jeunes femmes, plutôt que de les freiner. L’étude suggère également d’arrêter la sexualisation et la chosification des femmes et des filles à l’écran et de veiller à ce que le contenu des médias ne soit pas discriminatoire et ne renforce pas les stéréotypes et les comportements négatifs. Aussi, a-t-elle proposé de financer les femmes réalisatrices, conceptrices de programmes et productrices de contenu et d’investir davantage de temps et d’argent dans les femmes et les filles afin qu’elles puissent créer des histoires tout en luttant contre le harcèlement et la discrimination sur le lieu de travail, pour encourager les filles et les femmes à occuper des postes clés dans le secteur des médias.

LIRE AUSSI:  Championnat de football-Ligue2: Belle entame pour Hodio Fc de Comé