Championnat national d’haltérophilie : Etienne Koukè, Herbert Tolofon et Bruno Adidohoun sacrés champions

Par Christian HOUNONGBE,

  Rubrique(s): Sports |   Commentaires: Commentaires fermés sur Championnat national d’haltérophilie : Etienne Koukè, Herbert Tolofon et Bruno Adidohoun sacrés champions

Championnat national d’haltérophilie Etienne Koukè, Herbert Tolofon et Bruno Adidohoun sacrés championsGratien Gbaguidi, président de la Fbh, remettant le trophée à l’un des champions

L’édition 2021 du Championnat national d’haltérophilie a connu son épilogue, samedi 2 avril dernier, au Fort Français de Ouidah. A l’issue de la compétition, Etienne Koukè, Herbert Tolofon et Bruno Adidohoun ont été sacrés champions de la saison sportive 2021 respectivement dans les catégories des -73Kg, -81kg et +81 kg.

A travers l’organisation de l’édition 2021 du Championnat national d’haltérophilie, les dirigeants de cette discipline ont permis aux athlètes de renouer avec la compétition après deux années de trêve. C’est alors que la trentaine d’haltérophiles ayant pris part à cette activité statutaire de la Fédération béninoise d’haltérophilie n’a ménagé aucun effort pour soulever les masses. Venus de Forcing Club, Bénin Halter, Bénin Musculature, Hgo Gym Center, Gazelle de Savalou et autres, ils ont rivalisé d’ardeur dans trois catégories pour la conquête du titre. Ainsi, dans la catégorie des -73Kg, Etienne Koukè s’est adjugé le trophée de champion devant Amour Akélé et Ricardo Akakpo.
Herbert Tolofon, quant à lui, a remporté la compétition dans la catégorie des -81kg, en prenant le dessus sur Alexandre Francisco et Abruce Houssou. Au niveau de la catégorie des +81, Bruno Adidohoun est champion après avoir totalisé le plus grand nombre de points devant Fadaïrou Chakiti et Fidel Houessou. Ces performances réjouissent Gratien Gbaguidi, président de la Fédération béninoise d’haltérophilie qui se dit heureux de l’aboutissement de cette 10e édition du championnat national de la discipline. « Je suis content de l’issue de cette compétition que la Covid-19 nous avait empêchés d’organiser », a-t-il confié. A l’en croire, le niveau du championnat s’est amélioré avec une concurrence rude entre les athlètes. «Les résultats sont meilleurs », se réjouit-il. Tournant son regard vers la 11e édition, il annonce l’organisation d’autres compétitions qui vont se greffer à ce tournoi pour permettre aux athlètes d’être plus motivés au travail. Les meilleurs vont constituer la sélection nationale pour défendre le Bénin lors des compétitions continentales. «Ces différentes compétitions vont participer non seulement à l’évaluation des athlètes mais aussi à la détection de nouveaux talents afin de renforcer le brassage entre les différents acteurs », a-t-il expliqué.

LIRE AUSSI:  Championnats d’Afrique de Speed Skating et Inline Freestyle: Le Bénin survole la compétition pour la 4e fois

L’édition 2021 du Championnat national d’haltérophilie a connu son épilogue, samedi 2 avril dernier, au Fort Français de Ouidah. A l’issue de la compétition, Etienne Koukè, Herbert Tolofon et Bruno Adidohoun ont été sacrés champions de la saison sportive 2021 respectivement dans les catégories des -73Kg, -81kg et +81 kg.

A travers l’organisation de l’édition 2021 du Championnat national d’haltérophilie, les dirigeants de cette discipline ont permis aux athlètes de renouer avec la compétition après deux années de trêve. C’est alors que la trentaine d’haltérophiles ayant pris part à cette activité statutaire de la Fédération béninoise d’haltérophilie n’a ménagé aucun effort pour soulever les masses. Venus de Forcing Club, Bénin Halter, Bénin Musculature, Hgo Gym Center, Gazelle de Savalou et autres, ils ont rivalisé d’ardeur dans trois catégories pour la conquête du titre. Ainsi, dans la catégorie des -73Kg, Etienne Koukè s’est adjugé le trophée de champion devant Amour Akélé et Ricardo Akakpo.
Herbert Tolofon, quant à lui, a remporté la compétition dans la catégorie des -81kg, en prenant le dessus sur Alexandre Francisco et Abruce Houssou. Au niveau de la catégorie des +81, Bruno Adidohoun est champion après avoir totalisé le plus grand nombre de points devant Fadaïrou Chakiti et Fidel Houessou. Ces performances réjouissent Gratien Gbaguidi, président de la Fédération béninoise d’haltérophilie qui se dit heureux de l’aboutissement de cette 10e édition du championnat national de la discipline. « Je suis content de l’issue de cette compétition que la Covid-19 nous avait empêchés d’organiser », a-t-il confié. A l’en croire, le niveau du championnat s’est amélioré avec une concurrence rude entre les athlètes. «Les résultats sont meilleurs », se réjouit-il. Tournant son regard vers la 11e édition, il annonce l’organisation d’autres compétitions qui vont se greffer à ce tournoi pour permettre aux athlètes d’être plus motivés au travail. Les meilleurs vont constituer la sélection nationale pour défendre le Bénin lors des compétitions continentales. «Ces différentes compétitions vont participer non seulement à l’évaluation des athlètes mais aussi à la détection de nouveaux talents afin de renforcer le brassage entre les différents acteurs », a-t-il expliqué.

LIRE AUSSI:  Election du Comité exécutif de la Fbf: Une autre étape franchie dans le dénouement de la crise