Championnats du Monde de pétanque 2021: Huit Ecureuils boulistes affûtent leurs armes

Par Christian HOUNONGBE,

  Rubrique(s): Sports |   Commentaires: Commentaires fermés sur Championnats du Monde de pétanque 2021: Huit Ecureuils boulistes affûtent leurs armes

Marcel Bio et ses coéquipiers

Les boulistes vont prendre part en novembre prochain au championnat du monde de pétanque en Espagne. Dans ce cadre, huit Ecureuils boulistes ont démarré, lundi 9 août dernier au Centre international de Formation en Pétanque (Cifop) dans la commune d’Abomey-Calavi la première phase de leur préparation.

LIRE AUSSI:  Handball / Challenge Trophy Zone 3: Les Ecureuils cadets et juniors attendus à Niamey

Huit boulistes béninois sont en mise au vert depuis lundi 9 août dernier au Centre international de Formation en Pétanque (Cifop) dans la commune d’Abomey-Calavi. Il s’agit de: Marcel Bio, Marcel Gbétagblé, Gontrand Méhinto, Amir Adéniyi, Moustaïne Adéniyi, Vivian Zinvidjo, Emmanuel Agonkan et Roland Fagbohoun.Ils ont bénéficié de la confiance de la direction technique nationale et du staff technique conduits respectivement par Guy Tronou et Thierry Babagbéto pour prendre part à cette première phase des préparatifs. Au bout de ce stage, ils seront quatre boulistes à être sélectionnés pour défendre les couleurs nationales en Espagne. « Il faut que les quatre boulistes sélectionnés à l’issue de cette mise au vert soient performants, des métronomes et des hommes à tout faire », a déclaré le directeur technique national qui souligne que le Bénin, vice-champion du monde en 2016, envisage de réécrire une nouvelle page de l’histoire de son sport boule. C’est pourquoi, la concentration est de mise dans ce centre de formation à Abomey-Calavi où Marcel Bio et ses coéquipiers répètent les gammes afin d’être compétitifs lors des prochaines échéances à savoir : le championnat du monde et celui d’Afrique. «Nous allons travailler pendant deux semaines fermes pour atteindre nos objectifs», a-t-il confié. En triplette ou doublette, ils se mettent aussi face à face pour se jauger. Ainsi, le directeur technique national (Dtn) s’est doté d’une feuille de route rigoureuse dont la première phase prendra fin le 22 août prochain. A trois mois de ce championnat du monde de pétanque, l’encadrement technique des Ecureuils boulistes en accord avec la fédération compte sur ces talents qui viennent de tous les départements. Après 48 heures, la forme des boulistes béninois est satisfaisante. « Nous avons les meilleurs talents de toutes les ligues départementales. Ce qui nous permet d’avoir la crème des crèmes pour aller à ces mondiaux », conclut Guy Tronnou, directeur technique national.

LIRE AUSSI:  Can Cameroun 2021 : le sifflet béninois absent