Championnats nationaux de tir à l’arc: De nouveaux archers détectés

Par Christian HOUNONGBE,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Championnats nationaux de tir à l’arc: De nouveaux archers détectés


Venus de tous les départements du Bénin, les archers ont pris part, vendredi 6 et  samedi 7 septembre derniers, aux championnats nationaux de tir à l’arc toutes catégories confondues. A l’issue de la compétition, Merveille Zinsou a réussi à conserver son titre chez les seniors avec son arc moderne classique.

LIRE AUSSI:  Femme et cuisine au foyer: Entre contraintes professionnelles et désaffection

Les championnats nationaux minimes, cadets, juniors et seniors se sont déroulés le week-end dernier au stade de l’Amitié Général Mathieu Kérékou de Cotonou. A l’issue de la compétition, Merveille Zinsou a conservé son titre chez les seniors avec l’arc moderne classique en décrochant la médaille d’or devant  Mama Azizou et  Adam Waïdou. Chez les dames ayant tiré avec les arcs modernes standards, c’est Zenabou Bouraïma du Littoral qui a damé le pion à Divine Guédégbé et Amirath Babio toutes deux de l’Atlantique. Chez les hommes, aux épreuves des 50 mètres classiques, Hans Alinkan est monté sur la plus haute marche du podium devant Jérôme Agnonlonsou.
Au terme des épreuves, le président de la Fédération béninoise de Tir à l’arc, Paul Zinsou, s’est réjoui que l’objectif visé par son comité exécutif en organisant cette compétition ait été atteint. Selon lui, 40 nouveaux archers ont pris part pour la première fois à cette compétition tandis que 39 anciens étaient également de la partie pendant les deux jours. « Les arcs modernes classiques et standards ont été utilisés lors de la compétition dans le but de renforcer le niveau des archers sur le plan national », a-t-il déclaré. L’édition 2019 de ces championnats a été d’un niveau relevé. Le président Paul Zinsou a promis, avec le soutien du ministère en charge des Sports, de s’investir pour que le Bénin retrouve la première place  au Tournoi international de Tir à l’arc des zones ouest et centre de l’Afrique : « Notre tir à l’arc est en train de descendre et il faut qu’on se batte pour le remonter au sommet dans les zones ouest et centre  », a-t-il conclu.

Ch. H.

LIRE AUSSI:  Accident à Bohicon: Un camion se renverse au carrefour Zakpo