Chantier de la route Calavi Kpota- Ouèdo- Hêvié- Cococodji: Hervé Hèhomey exige plus de célérité et de professionnalisme d’Ebomaf

Par Josué F. MEHOUENOU,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Chantier de la route Calavi Kpota- Ouèdo- Hêvié- Cococodji: Hervé Hèhomey exige plus de célérité et de professionnalisme d’Ebomaf


Le ministre des Infrastructures et des Transports est descendu, ce lundi 30 septembre, dans la commune d’Abomey-Calavi pour y visiter plusieurs chantiers de construction de route. Hervé Hèhomey en a profité pour exiger plus de célérité de l’entreprise en charge des travaux.

LIRE AUSSI:  Marée haute à Agoué : le gouvernement en alerte, des sinistrés déplacés

La pluie qui s’est abattue pour une bonne partie de la journée de ce lundi 30 septembre sur la commune d’Abomey-Calavi n’a pas empêché le ministre des Infrastructures et des Transports, Hervé Hèhomey et certains de ses collaborateurs de parcourir l’ensemble du chantier de la route Calavi Kpota-Ouèdo-Hêvié-Cococodji. Le ministre y est allé pour constater l’état d’avancement des travaux et signifier le respect des exigences du gouvernement à l’entreprise Ebomaf en charge des travaux. Tout ne va pas bien, pourrait-on dire, au regard du constat fait par le ministre sur le terrain. Certains manquements ont été relevés par le ministre qui semble quelque peu déçu aussi du rythme d’évolution des travaux.
« Les choses vont changer d’allure », a-t-il promis au terme de sa visite de plusieurs heures. Déjà ce jour, il a fait convoquer pour une séance de travail dans l’enceinte du ministère des Infrastructures et des Transports, l’entreprise Ebomaf, la mission de contrôle, les Directions des services techniques et des Affaires domaniales de la mairie d’Abomey-Calavi pour examiner des questions techniques. Le ministre Hervé Hehomey entrevoit aussi la revue du planning et des méthodologies. « Nous allons nous ingérer dans l’organisation interne de l’entreprise pour l’aider à mener à bien et à aller  vite », s’est-il engagé, dans le souci de voir le chantier connaître plus de célérité.
Cette visite de chantier, la première qu’il effectue officiellement depuis son retour à la tête du ministère est tout sauf anodine. Elle résulte de l’importance qu’accorde le chef de l’Etat à cette route qui facilitera la circulation dans la commune d’Abomey- Calavi.
D’une longueur initiale de 21 kilomètres environ, les travaux de construction de la route Calavi Kpota-Ouèdo-Hêvié-Cococodji ont démarré en août 2016. Mais en 2017, indique le ministre, le gouvernement a décidé de son agrandissement en synergie avec les études du contournement Nord de Cotonou. «D’une route d’une fois deux voies, nous sommes passés à une route de deux fois deux voies et donc il fallait agrandir l’emprise de la route et procéder à des déguerpissements et des déplacements de réseaux importants », rappelle-t-il. Sa descente sur le terrain lui a permis de constater que la nouvelle emprise est dégagée et que les travaux sont effectivement en cours. Un soulagement pour le ministre qui souhaite néanmoins que les choses aillent un peu plus vite. Aussi, a-t-il exhorté l’entreprise Ebomaf à mettre un point d’honneur à la sécurité des riverains en posant des indications et panneaux appropriés.

LIRE AUSSI:  Obsèques du président Mathieu Kérékou: La CPFG crie à la falsification de l’histoire du pays

La patience des populations saluée

Si l’entreprise Ebomaf parvient à dérouler son agenda sur le tronçon Calavi Kpota-Ouèdo- Hêvié-Cococodji, c’est aussi parce qu’elle bénéficie du soutien et de l’attention des populations. « Je suis venu aussi saluer la patience et le sens de patriotisme des populations qui se sont adaptées au contexte. Je suis venu leur dire que le président Patrice Talon accorde une importance particulière à cette route en raison de la section urbaine de la voie », a déclaré le ministre au terme de sa visite. Il a expliqué à l’occasion que les dispositions techniques et financières sont prises pour que les populations soient soulagées, surtout qu’il s’agit de travaux en agglomération, et qu’il faut garantir la sécurité et la desserte de la localité. « Nous ferons tout pour un achèvement au plus tôt… Le chef de l’Etat suit personnellement l’évolution de ce chantier », a conclu le ministre Hervé Hèhomey.

LIRE AUSSI:  Election présidentielle du 6 mars prochain: Campagne peu colorée à Abomey-Calavi

La route Ouèdo-Tori-Bossito bientôt lancée

Le ministre Hervé Hèhomey a profité de sa descente sur le chantier de construction de la route Calavi Kpota-Ouèdo-Hêvié- Cococodji pour apporter une bonne nouvelle aux populations de la localité. « Le gouvernement va bientôt lancer les travaux de construction de la route Ouèdo- Tori-Bossito », a annoncé Hervé Hèhomey sous les ovations des élus communaux et du maire de la commune d’Abomey-Calavi. Le projet est suffisamment avancé, selon le ministre. « La phase de contractualisation est très avancée avec l’entreprise et la mission de contrôle. Cette fois-ci, nous signons les deux contrats ensemble et vous allez voir que, dans les prochains jours, nous viendrons lancer les travaux », a promis le ministre.  Plus qu’une question de jours donc et cet autre chantier très attendu par les populations des communes d’Abomey-Calavi et de Tori-Bossito va démarrer n J.F.M