Chemin de la croix : Plus qu’une routine, un parcours d’amour

Par Anselme Pascal AGUEHOUNDE,

  Rubrique(s): Culture |   Commentaires: Commentaires fermés sur Chemin de la croix : Plus qu’une routine, un parcours d’amour

Chemin de la croix Plus qu’une routine, un parcours d’amourPour le Saint Père, Pape François, la Croix de Jésus est la Parole par laquelle Dieu a répondu au mal du monde

En ce jour, vendredi saint, l’Eglise catholique revit la passion du Christ. Plus qu’une tradition, ce dernier chemin de la croix du temps de carême et la célébration de la passion qui s’ensuit, plongent les fidèles dans la prière et la repentance mais surtout, les engagent sur le chemin de l’amour inépuisable et ineffable du Dieu qui se donne entièrement.

LIRE AUSSI:  Vie des médias :La radio Hosana de Porto-Novo en feu vendredi dernier

Tous les vendredis du temps de carême et plus spécialement en ce vendredi saint, les fidèles catholiques vivent le chemin de la croix dans une certaine prédisposition spirituelle et physique. Il est vrai que depuis 2020, du fait de la crise sanitaire, le chemin de la croix du vendredi saint ne rassemble plus du monde sur les voies publiques mais l’exercice spirituel demeure intact. Et les fidèles sont appelés à en apercevoir le sens profond, à le vivre avec foi et non dans une posture routinière. Le chemin de la croix est, en effet, une ancienne tradition de l’Église catholique qui remonte au quatrième siècle, quand les chrétiens se rendaient en pèlerinage en Terre Sainte. Pour le pape François, la Croix de Jésus est la parole par laquelle Dieu a répondu au mal dans le monde. Dans son discours aux Journées mondiales de la jeunesse (Jmj) du 26 juillet 2013, il perce le mystère du chemin de la croix en huit arguments. Primo, le chemin de croix est un chemin de confiance en Dieu. « Dans la Croix du Christ, il y a tout l’amour de Dieu, il y a son immense Miséricorde. Et c’est un amour auquel nous pouvons nous fier, auquel nous pouvons croire… Ayons confiance en Jésus et remettons-nous totalement à Lui, car Lui ne déçoit jamais personne! C’est seulement dans le Christ mort et ressuscité que nous trouvons le Salut et la Rédemption», explique le pape François. Pour le souverain pontife, le chemin de croix plonge aussi dans l’histoire et interpelle directement chaque fidèle. Dans ce sens, le vicaire du Christ interroge : « Et toi, comme lequel d’entre eux veux-tu être? Comme Pilate, comme le Cyrénéen, comme Marie ? Jésus te regarde en ce moment et te dit : « Veux-tu m’aider à porter la Croix ? Frères et sœurs, toi, avec toute ta force de jeune, qu’est-ce que tu lui réponds ? ». Tertio, le chemin de la croix rappelle que Jésus souffre avec ceux qui mettent en lui leur confiance. Il est pour eux, une consolation et leur donne l’espérance. « Dans la Croix du Christ, il y a la souffrance, le péché de l’homme, aussi le nôtre, et Lui accueille tout avec les bras ouverts, prend sur ses épaules nos croix et nous dit : « Courage ! Tu n’es pas seul à les porter ! Je les porte avec toi, J’ai vaincu la mort et Je suis venu te donner espérance, te donner la vie »», relève le pape François. Quatrième raison, le chemin de la croix invite à l’action. « Mais la Croix du Christ invite aussi à nous laisser contaminer par cet amour, elle nous enseigne alors à regarder toujours l’autre avec miséricorde et amour, surtout la personne qui souffre, qui a besoin d’aide, qui attend une parole, un geste », va déclarer le saint Père. Le cinquième argument que le pape évoque, c’est la croix comme symbole d’amour mais aussi de jugement. Il souligne : «Elle (la croix) est aussi jugement: Dieu nous juge en nous aimant. Rappelons-nous cela : Dieu nous juge en nous aimant. Si j’accueille son amour je suis sauvé, si je le refuse je suis condamné, non par Lui, mais par moi-même, parce que Dieu ne condamne pas, Lui ne fait qu’aimer et sauver ».

LIRE AUSSI:  Exposition Art du Bénin : Plus de 100 000 visiteurs enregistrés

Victoire sur le mal

Dans son adresse aux Jmj du 26 juillet 2013, le saint Père François fait comprendre que le chemin de la croix révèle la réponse de Dieu au mal dans le monde. «La Croix de Jésus est la Parole par laquelle Dieu a répondu au mal. Parfois il nous semble que Dieu ne répond pas au mal, qu’Il demeure silencieux. En réalité, Dieu a parlé, a répondu, et sa réponse est la Croix du Christ: une Parole qui est amour, miséricorde, pardon », soutient le pape. Il ajoute que le chemin de croix donne la certitude de l’amour fidèle de Dieu pour l’homme. «Qu’est-ce que la Croix a laissé en ceux qui l’ont vue et en ceux qui l’ont touchée ? Qu’est-ce que la Croix laisse en chacun de nous? Elle laisse le bien que personne ne peut nous donner: la certitude de l’amour fidèle de Dieu pour nous », assure le saint Père. In fine, le chemin de la croix guide de la Croix à la Résurrection. Et le souverain pontife engage tous les fidèles dans une prière unanime : « Ô Jésus, guide-nous de la Croix à la Résurrection, et apprends-nous que ce n’est pas le mal qui aura le dernier mot, mais l’amour, la miséricorde et le pardon. Ô Christ, aide-nous à nous exclamer à nouveau : « Hier j’étais crucifié avec le Christ, aujourd’hui je suis glorifié avec Lui. Hier j’étais mort avec Lui, aujourd’hui je suis vivant avec Lui. Hier j’étais enseveli avec Lui, aujourd’hui je suis ressuscité avec Lui » ».
L’Eglise revit donc à travers le chemin de la croix, le mystère de l’amour incommensurable de Dieu pour l’homme, un amour qui ne craint pas la souffrance, un amour qui a vaincu la plus grande peur de l’homme : la mort. Par ricochet, le chemin de la croix est alors un chemin de confiance, d’espérance et de foi en celui qui a vaincu la mort et qui par sa mort ouvre le chemin de la vie éternelle.