Chine-Afrique : Xi Jinping promet une «nouvelle ère»

Par Fulbert Adjimehossou,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Chine-Afrique : Xi Jinping promet une «nouvelle ère»

XI Jinping, président de la République populaire de ChineXI Jinping, président de la République populaire de Chine

Entre l’Afrique et la Chine, un nouveau type de relations se met en place. Les deux parties en discutent au Forum sur la coopération sino-africaine qui se tient à Dakar. Les échanges ont pour but d’élargir les terrains d’entente, de renforcer l’amitié et de promouvoir la coopération dans l’intérêt des deux parties.
A l’ouverture, le 29 novembre 2021, de la 8e conférence ministérielle, le président chinois Xi Jinping a promis une coopération distinctive dans une nouvelle ère. « Nous devons créer une nouvelle phase de coopération sino-africaine, développer le commerce et les investissements, partager l’expérience en matière de réduction de la pauvreté, renforcer la coopération économique numérique et promouvoir le développement de l’entrepreneuriat des jeunes africains et des petites et moyennes entreprises», a-t-il déclaré. En 2018, la Chine avait proposé de construire une communauté de destin Chine-Afrique plus étroite, qui a été unanimement approuvée par les dirigeants africains. Trois ans après, ce forum va déboucher sur une déclaration dite de Dakar et un plan d’action 2022-2024 relatif à la ‘’vision 2035 de la coopération sino-africaine’’. A ses partenaires africains, le président chinois propose d’œuvrer pour le développement durable, de travailler pour l’équité et la justice. « Nous devons défendre avec confiance les propositions justes des pays en développement et transformer nos aspirations et intérêts communs en actions communes», a insisté Xi Jinping. Il a par la suite promis d’appuyer l’Afrique à travers neuf programmes d’envergure.

LIRE AUSSI:  Satisfaction d’une partie des revendications syndicales: La Csa-Bénin salue les efforts du gouvernement

Promesse d’un milliard de doses de vaccin

Le climat et la Covid-19 se sont aussi invités aux travaux à Dakar. La Chine soutient l’objectif 60% de personnes vaccinées de l’Union Africaine. Elle a d’ailleurs annoncé la fourniture d’un milliard de doses supplémentaires de vaccins anti-Covid, dont 600 millions de doses d’aide gratuite. Plusieurs projets médicaux sont aussi annoncés dans les pays africains. Les programmes prennent aussi en compte l’Agriculture et la réduction de la pauvreté. Dans ce cadre, une voie verte sera établie pour l’exportation de produits agricoles africains vers la Chine. L’enjeu est d’atteindre un volume total d’importation de 300 milliards de dollars en provenance d’Afrique au cours des trois prochaines années. « La Chine aidera l’Afrique dans la mise en œuvre de 10 projets d’industrialisation et de promotion de l’emploi, fournira aux institutions financières africaines une ligne de crédit de 10 milliards de dollars américains, se concentrera sur le soutien au développement des petites et moyennes entreprises africaines et établira un réseau sino-africain transfrontalier », promet Xi Jinping.

LIRE AUSSI:  Quatrième édition du Prix Abdoulaye Fadiga: Un Togolais et deux Béninois primés par la BCEAO

Prêts et technologies

Le président chinois a aussi annoncé l’annulation de dettes. Elle concerne les prêts sans intérêt des pays les moins avancés d’Afrique qui arrivent à échéance fin 2021. De même, il se dit prêt à allouer 10 milliards de dollars sur les droits de tirage spéciaux supplémentaires émis par le Fonds monétaire international pour prêter aux pays africains. Au nombre des neuf grands projets développés, il y a la construction d’un centre de coopération d’applications de télédétection par satellite sino-africain et le soutien à la construction de laboratoires conjoints sino-africains, d’instituts partenaires et de bases de coopération pour l’innovation scientifique et technologique. «La Chine s’associera aux pays africains pour étendre la coopération sur le « commerce électronique de la route de la soie », organiser le festival des achats en ligne de produits africains et les activités de promotion du commerce électronique du tourisme, et mettre en œuvre l’initiative «Cent magasins, des milliers de produits sur la plate-forme » en Afrique, a-t-il promis. Le soutien de la Chine prend en compte la construction de la « Grande muraille verte d’Afrique », de zones de démonstration à faible émission de carbone et d’adaptation au changement climatique en Afrique. La chine continuera dans le même temps à mettre en œuvre une assistance militaire à l’Union africaine, soutiendra les pays africains dans leurs efforts indépendants pour maintenir la sécurité régionale et la lutte contre le terrorisme.