Cinquantenaire du journal de service public « La Nation » : Le médiateur de la République encourage l’Onip

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Cinquantenaire du journal de service public « La Nation » : Le médiateur de la République encourage l’Onip


Le médiateur de la République, Joseph Gnonlonfoun, a reçu en audience à son cabinet à Porto-Novo, mercredi 31 juillet dernier, une délégation de l’Office national d’imprimerie et de presse (Onip) conduite par son directeur général par intérim, Bertin Sowakoudé. Celle-ci est allée informer le responsable de cette institution de la célébration, ce mois d’août, du cinquantenaire du quotidien national d’information.   

LIRE AUSSI:  Mairie de Kalalé: Option de la jeunesse avec Bani Chabi Tidjani

1er août 1969-1er août 2019, cela fait exactement cinquante ans qu’existe au Bénin le quotidien d’information de service public. Il a connu plusieurs noms dans le temps dont Daho-Express et aujourd’hui « La Nation ». Les responsables de l’Office national d’imprimerie et de presse (Onip) qui édite le journal n’entendent pas passer sous silence ce parcours du quotidien dont la mission est d’éveiller la conscience des citoyens dans leur prise de décision. C’est dans le cadre des festivités de ces noces d’or qu’une délégation de l’Onip conduite par le directeur général par intérim Bertin
Sowakoudé, a été reçue en audience, mercredi 31 juillet dernier, par le médiateur de la République, Joseph Gnonlonfoun. La délégation est allée informer ce dernier de la commémoration de l’événement prévue pour la deuxième quinzaine du mois d’août.
Le directeur général par intérim de l’Onip et sa suite ont saisi l’occasion pour avoir non seulement les conseils avisés de Joseph Gnonlonfoun qui a été par le passé journaliste et membre de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (Haac) mais aussi solliciter son appui et celui de toute son institution pour  la réussite de cette célébration de grande envergure. Au sortir de l’audience, le directeur général par intérim de l’Onip se dit satisfait de la qualité des échanges. « Le médiateur de la République était disposé. Il nous a écoutés et a beaucoup apprécié l’initiative puis nous a prodigué des conseils avisés », souligne Bertin Sowakoudé. En bon connaisseur du monde des médias béninois, à en croire le directeur général par intérim de l’Onip, le médiateur de la République a fait un tant soit peu vivre à la délégation les gloires et péripéties de la presse béninoise, surtout pendant la période révolutionnaire. Joseph Gnonlonfoun a rassuré la délégation de l’Onip du soutien de son institution pour la réussite de l’évènement.
Le directeur général par intérim de l’office invite par aillerurs le public béninois à prendre massivement part aux manifestations qui seront meublées de plusieurs activités dont une journée portes-ouvertes sur l’histoire du quotidien d’information de service public, ses différentes appellations dans le temps jusqu’à « La Nation » aujourd’hui. Il est prévu également des expositions, notamment d’articles des anciennes plumes du journal et des photos surtout d’anciens présidents de la République et autres figures emblématiques de l’histoire du Bénin depuis la première parution du quotidien. Ces expositions permettront aux visiteurs et surtout à la jeune génération de découvrir la richesse de la photothèque du quotidien national d’information et de se faire une idée de l’histoire du Bénin, précise Bertin Sowakoudé. Le médiateur de la République a saisi l’occasion pour remettre à la délégation de l’Onip certains documents dont le rapport d’activités 2018 de son institutionn

LIRE AUSSI:  Editorial de Paul Amoussou: Vive la transgression !