Climat des affaires dans l’Uemoa : Une tendance quasi stable en avril 2022

Par Arnaud DOUMANHOUN,

  Rubrique(s): Economie |   Commentaires: Commentaires fermés sur Climat des affaires dans l’Uemoa : Une tendance quasi stable en avril 2022

Climat des affaires dans l’Uemoa Une tendance quasi stable en avril 2022Les chiffres relatifs aux conjonctures augurent d’une stabilité dans la zone ouest-africaine

Le climat des affaires est quasi stable dans l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa). Au cours du mois d’avril 2022, l’indicateur du climat des affaires s’est maintenu au-dessus de sa tendance de longue période, ressortant à 101,1 quasi stable par rapport au mois précédent.
Selon les données de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (Bceao), les indicateurs d’activités laissent entrevoir une bonne orientation de la conjoncture au cours du mois sous revue. Ainsi, en avril 2022, l’indice du chiffre d’affaires dans le commerce a connu une progression de 9,1 %, sur un an, après une hausse de 9,3 % le mois précédent.
Les activités dans le secteur des services sont restées dynamiques, avec une augmentation de 9,1 % de l’indice y afférent, après une hausse de 8,7 % un mois plus tôt. S’agissant de la production industrielle, elle s’est accrue de 3,1 % au cours du mois, sous revue, contre une progression de 3,2 % il y a un mois a indiqué la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest. Selon le rapport, le taux d’inflation est ressorti, en glissement annuel, à 6,8 % en avril 2022, contre une réalisation de 6,6 % en mars 2022 et 6,1 % en février 2022. L’accélération de l’inflation en avril 2022 est essentiellement imprimée par les composantes «Logement» et « Transport », qui ont progressé respectivement de 4,4 % et de 4,0 % au cours de la période sous revue, contre 3,7 % et 2,8 % en mars 2022. Le niveau élevé de l’inflation en avril 2022 s’explique également par la hausse des prix de la composante «Produits alimentaires», qui a connu une progression de 12,1 %, en rythme annuel, au cours du mois sous revue, après une augmentation de 12,4 % le mois précédent.
Il faut rappeler que la bonne orientation du climat des affaires dans l’Union économique et monétaire ouest-africaine (Uemoa) entamée au mois de février 2022 s’est maintenue au mois de mars 2022, selon les données de la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’Ouest (Bceao) basée à Dakar. Et l’institut d’émission avait aussi signalé qu’au cours du mois de mars 2022, l’indicateur du climat des affaires de l’Uemoa s’est maintenu au-dessus de sa tendance de longue période (100) ressortant à 100,9 quasi stable par rapport au mois précédent. La Bceao avait également souligné, quant aux indicateurs d’activités, qu’elles laissent entrevoir une bonne orientation de la conjoncture. En avril 2022, cette tendance s’est donc poursuivie.

LIRE AUSSI:  Elimination de la pauvreté: Nécessité d'une croissance économique inclusive