Climat Faux ! le phénomène d’Aphélion n’a aucun impact sur la santé

Par Ariel GBAGUIDI,

  Rubrique(s): Environnement, Fact-checking, Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Climat Faux ! le phénomène d’Aphélion n’a aucun impact sur la santé

Climat Faux ! le phénomène d’Aphélion n’a aucun impact sur la santé

Une publication devenue virale sur les réseaux sociaux prévient que le phénomène d’Aphélion ou Aphélie va provoquer un froid de juin à août 2022 avec des effets sur la santé humaine. Mais les vérifications effectuées montrent qu’il n’a aucun impact sur l’homme.

LIRE AUSSI:  Lancement des travaux de réfection des pistes rurales à Djidja: Assurer une évacuation aisée du coton des champs vers les usines

« André Delorme Dansou pense à vous ! Information. À partir du vendredi 17 juin, il fera plus froid que d’habitude jusqu’au 22 août. Ça s’appelle phénomène d’Aphélion (le soleil sera plus éloigné de la terre) ». C’est le début du texte transféré de nombreuses fois sur les réseaux sociaux notamment WhatsApp, qui avertit de la présence du phénomène Aphélion. L’auteur de la publication fait croire que lors de ce phénomène « la distance normale entre la terre et le soleil est de 90 millions de km » mais que cette fois-ci, « elle sera de 152 millions de km ». En conséquence, « ce froid pourra donc avoir un impact sur notre santé. Nous pourrons expérimenter la fièvre, la grippe, le manque de souffle, etc. », prévient-il. Pour se prémunir de ces maux, il recommande de consommer « beaucoup de vitamines, de compléments alimentaires pour renforcer notre immunité et d’augmenter le temps de sport ». Sa source, conclut-il, c’est l’Organisation mondiale de la santé (Oms).
Sur le réseau social Facebook, plusieurs autres messages de la même teneur, ont été aussi partagés, commentés et aimés des dizaines de fois dans des fora de plusieurs pays africains comme le Bénin, le Cameroun, etc.

LIRE AUSSI:  Amélioration de l’environnement des réfugiés: Amnesty International Bénin initie le débat

Phénomène éphémère

D’après la National aeronautics and space administration (Nasa), l’agence spatiale américaine citée par l’Agence France presse (Afp), le phénomène astronomique se produit début juillet et non du « vendredi 17 juin jusqu’au 22 août », comme le fait croire la publication. « Le phénomène d’Aphélie ne dure que très peu de temps et pour 2022 cet Aphélie se produira, le 4 juillet 2022 à 14h 10, heure de l’Indonésie occidentale (Wib). La distance entre la terre et le soleil est de 152 098 455 kilomètres. Pendant ce temps, le périhélie s’est produit le 4 janvier à 13h52 Wib avec la distance entre la terre et le soleil atteignant 147 105 052 kilomètres », appuie Husin Alatas, professeur de physique théorique à l’Université Ipb (Indonésie) et maître de conférences en physique des systèmes complexes au programme d’études de premier cycle en physique.

Fraicheur intense ?

Selon l’alerte, une fraicheur intense devrait être observée à partir du 17 juin 2022. Cependant, les données ne montrent pas un écart significatif. Les relevés du 17 juin 2022 indiquent : 21°C à Natitingou et 25°C à Cotonou. Celles du 18 juin 2022 donnent 21°C à Parakou et 24°C à Kandi. Le 22 juin, la température était de 22°C à Natitingou et Parakou et 25°C à Cotonou. Ensuite, ces tendances comparées à la même période en 2021 sont quasiment les mêmes. Les données pluviométriques produites par Météo Bénin montrent que juillet 2021 a été par exemple caractérisé par des « températures moyennes du mois à l’échelle nationale entre 25.9°C (Parakou) à 27.2°C (Kandi). Juillet 2021 a été caractérisé par un temps relativement ensoleillé sur l’ensemble du pays. Toutefois, il est souvent noté des vents forts par endroits et des activités pluvio-orageuses. « Nous n’avons pas du tout prévu une vague de froid, non. Le mois de juin est pluvieux, et les températures ont tendance à être plus fraîches par moments, c’est juste ça », a déclaré Diane Laourou, ingénieure à l’Agence béninoise de la météorologie.
L’auteur de la publication cite l’Oms Bénin comme source. Mais l’organisation onusienne a-t-elle vraiment fait cette annonce ? Contacté par nos soins, le chargé de communication du bureau de l’Oms au Bénin, François Agossou, martèle que la structure « n’a pas émis un tel texte ».

LIRE AUSSI:  Daouda M. Aliou, ingénieur agronome: «La valeur des zones humides est incommensurable»

Pas d’impact majeur sur la santé

Contrairement à « la fièvre, la grippe, le manque de souffle, etc. » annoncés dans la publication, le professeur Andrea Sánchez, interrogé par l’Afp, souligne que l’Aphélion n’a pas d’effet sur la santé humaine ni aucun rapport avec le climat. En outre, le scientifique explique que le changement de température au cours des saisons de l’année est dû au fait que l’axe de rotation de la Terre est incliné et cela détermine qu’au cours d’une saison donnée, l’hémisphère sud reçoit plus de rayonnement solaire que l’hémisphère nord. Andrea Sánchez fait savoir qu’il y a plus de facteurs qui affectent la variation climatique, et non pas seulement la distance du soleil.

Conclusion

En somme, l’Aphélion n’affecte pas significativement la santé humaine et n’influence pas non plus l’apparition de froid aux mois de juin, juillet et août.