Clôture de la 123e édition de Gléxwé xwé: Les ressortissants de Ouidah invités à la fraternité permanente

Par Site par défaut,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Clôture de la 123e édition de Gléxwé xwé: Les ressortissants de Ouidah invités à la fraternité permanente


Démarrées le 28 novembre dernier, les festivités de la 123e édition de la fête identitaire des filles et fils de la cité historique de Ouidah ont pris fin, dimanche 8 décembre dernier, par une messe à l’église catholique de l’Immaculée Conception de la ville suivie d’un pique-nique. Monseigneur Brian Udaigwe, nonce apostolique pour le Bénin et le Togo, a saisi l’occasion pour exhorter les populations de la ville à vivre de façon permanente dans l’union et la fraternité au-delà des festivités où l’on note la présence remarquée de la classe politique.

LIRE AUSSI:  Campagne de lutte contre la toxicomanie: Les Lions du Bénin en croisade contre la drogue sous toutes ses formes

« Que cette fraternité ne finisse pas avec la fête », a lancé Monseigneur Brian Udaigwe, nonce apostolique
pour le Bénin et le Togo en guise d’exhortation adressée aux filles et fils de Ouidah au cours de la messe dite à l’occasion de leur fête identitaire.
Se basant sur les textes liturgiques du jour à savoir Isaïe 11, 1-10; Romains 15, 4-9 et Matthieu 3, 1-12, le prélat a instruit l’assistance sur les efforts à faire pour accueillir le Christ dans sa vie. « Préparez les sentiers du Seigneur », proclame le nonce apostolique. Après le prêche essentiellement tourné vers le message de l’Eglise relatif au Temps de l’Avent, le prélat a fait savoir que la 123e édition de la fête de Ouidah est cumulée avec le 110e anniversaire de la création de l’église de l’Immaculée Conception de la ville et avec le 30e anniversaire de son accession au statut de basilique. Selon lui, cette église a été inaugurée le 8 décembre 1909 et consacrée basilique en 1989 par St Jean-Paul II, alors pape. Par rapport à la fête des retrouvailles des filles et fils de Kpassè, Mgr Brian Udaigwe a souligné la nécessité d’une conversion radicale. « Comme l’apôtre St Paul, je vous invite à être d’accord, d’un même cœur», a dit le nonce apostolique demandant aux filles et fils de Ouidah en fête d’éviter la jalousie et autres pratiques qui ne font pas développer leur cité. De façon plus claire, il a insisté sur la fraternité et l’union qu’ils doivent vivre en tout temps et au-delà de la fête.
Célestine Adjanohoun, maire de Ouidah, a souligné que les populations sont fières de leur ville. Revenant sur l’homélie du nonce, elle retient que la solidarité est le maître-mot qui doit marquer la vie des populations de cette ville. « Nous avons l’obligation de travailler ensemble, de cultiver la solidarité et la cohésion afin que nous puissions grandir davantage », a-t-elle martelé. Et montrant la foule en liesse, elle a ajouté : « Si tout ce monde se décidait à faire quelque chose pour cette ville, on irait très loin ». Selon elle, le développement ne tient qu’à l’union et à la fraternité. Elle ne perd pas espoir. Pour y arriver, elle a estimé qu’il faut continuer à sensibiliser les populations à la nécessité de vivre de ces valeurs pour le bonheur collectif. « Nous voulons retrouver notre identité », a-t-elle conclu.
Fier du succès qu’a connu la célébration, le président du comité d’organisation a d’abord évoqué le caractère spécial de l’édition 2019 avant de s’attarder sur les défis pour la ville. Pour Gratien Aguessy, il s’agit de se donner la main pour que le monde sache que Ouidah, ville historique, est en train de renaître. « Nous voulons mettre Ouidah sur orbite », a-t-il annoncé.
A l’issue de la messe, les populations vêtues des tenues cousues en pagne imprimé pour l’édition 2019 de Gléxwé xwé ont rallié en procession la place du Fort français dansant sous le rythme du gan-gan (tam-tam traditionnel yoruba) et de la fanfare pour le pique-nique annuel sous les bâches dressées pour le compte des dix arrondissements de la ville.

LIRE AUSSI:  Sensibilisation des Zémidjan sur la sécurité routière: Lydia Ludic appuie l’ASPT pour sauver des vies humaines