Collaboration entre la Haac et l’Upmb: Les deux parties en pourparlers pour un nouveau départ

Par Ariel GBAGUIDI,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Collaboration entre la Haac et l’Upmb: Les deux parties en pourparlers pour un nouveau départ


La Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (Haac) et l’Union des professionnels des médias du Bénin (Upmb) souhaitent réinventer leurs relations. Au terme d’une séance d’échanges, ce mercredi 20 novembre, au siège de la Haac à Cotonou, les membres des deux structures entendent poursuivre les discussions en vue de définir les modalités de leur collaboration.

LIRE AUSSI:  Conseil des ministres: Le Cnls-Tp mis en place contre des épidémies

Une nouvelle ère de collaboration s’annonce entre les professionnels des médias et la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (Haac). Ce mercredi 20 novembre, les membres de la Haac ont tenu une séance de travail avec le bureau de l’Union des professionnels des médias du Bénin (Upmb) afin d’échanger sur les modalités de leur collaboration. Ceci, dans l’optique d’éviter une éventuelle pomme de discorde.
Au cours de la séance, les deux parties ont évoqué différentes préoccupations liées au fonctionnement interne de la faîtière des hommes des médias et autres difficultés qu’ils rencontrent. « Entre autres difficultés que nous avons portées à l’attention de la Haac, il y a la question de la délivrance de la carte de presse. Nous faisons le plaidoyer pour qu’aujourd’hui, les conditions de délivrance de cette carte soient revues. Dans le même temps, dès qu’il s’agit du renouvellement de la carte, qu’on puisse faciliter son obtention à tout professionnel des médias ayant déjà bénéficié d’une première délivrance », a déclaré Zakiath Latoundji, à l’issue de la rencontre. La présidente de l’Upmb informe qu’il a également été question de l’aide de l’Etat à la presse privée dont l’octroi connaît des difficultés. «Vous n’êtes pas sans savoir qu’il y a plusieurs arriérés d’octroi de l’aide de l’Etat à la presse privée. C’est dans ce cadre-là que les associations professionnelles arrivent à avoir les ressources nécessaires pour mener leurs différentes activités (…). Donc nous avons fait le plaidoyer pour que la Haac puisse nous aider dans la mesure du possible à trouver des solutions à ces problèmes de trésorerie», a-t-elle confié.
«En somme, ce qu’on peut retenir, explique la présidente de l’Upmb, c’est que l’actuelle mandature de la Haac est prête à collaborer avec nous ». Pour le moment, les deux parties ont souhaité se retrouver autour d’une table de négociations et échanger davantage sur les termes de leur collaboration. Ceci, « parce que les relations ne sont pas toujours au beau fixe. Il y a des moments où tout va bien, et il y a également des moments où ça ne va pas. Mais la Haac a voulu qu’à chaque fois, nous puissions nous retrouver pour poser les problèmes, et qu’ensemble, on puisse réfléchir pour trouver des portes de sortie», a renseigné Zakiath Latoundji.
A l’en croire, les deux structures vont d’abord échanger et décider des modalités de leur collaboration afin que « le mariage » soit consommé.

LIRE AUSSI:  Conseil des ministres: Le Cnls-Tp mis en place contre des épidémies