Communales de mai 2020: La Cena outille les formateurs des agents électoraux

Par Anselme Pascal AGUEHOUNDE,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Communales de mai 2020: La Cena outille les formateurs des agents électoraux


La Commission électorale nationale autonome a procédé, hier lundi 27 avril à Cotonou, à la formation des formateurs des agents électoraux. C’est pour leur donner les outils indispensables au bon déroulement des élections avant de les déployer sur le terrain.

LIRE AUSSI:  17e journée du procès Icc services: « J’ai subi beaucoup de pressions », selon Séverine Lawson

Choisis pour former les agents électoraux, notamment les membres des bureaux de vote, une quarantaine d’experts, professionnels en droit et magistrats ont pris part hier à la séance de renforcement de capacités organisée par la Commission électorale nationale autonome. La formation a été ouverte par la vice-présidente de la Cena, Geneviève Boko Nadjo et s’articule essentiellement autour de trois axes que sont: le rôle et les responsabilités des agents électoraux conformément aux nouveaux cadres réglementaires; les exigences de logistique face au Covid-19; le remplissage des documents électoraux.
« La formation des formateurs des agents électoraux est l’un des éléments essentiels pour la réussite des élections », a déclaré Geneviève Boko Nadjo. Elle rappelle que cette formation tient compte du contexte sanitaire actuel marqué par la crise du Covid-19. « Les membres de la Cena ont pris la mesure des enjeux et des dispositions ont été prises pour préserver la santé des populations durant les opérations électorales. Les agents électoraux devront tenir compte des mesures barrières et respecter les décisions du gouvernement pour éviter la propagation du coronavirus », a précisé la vice-présidente de la Cena avant d’exhorter les formateurs à bien suivre la formation pour remplir efficacement leur mission. A noter que la formation a été assurée par le directeur des études et de la formation de la Cena Georges Otchéré.

LIRE AUSSI:  Difficultés de visa pour entrer dans les pays occidentaux: Les ministres des Affaires étrangères et du Commerce au secours des importateurs béninois

Il indique que cette séance permettra de partager avec les formateurs des agents électoraux les dispositions pratiques et spécifiques. Les formateurs devront, à leur tour, sensibiliser les agents électoraux aux dispositions et aux pratiques frauduleuses à éviter. « Il y a une communication intitulée: les irrégularités à ne pas commettre. C’est pour sensibiliser les agents électoraux et leur permettre d’éviter les erreurs qui peuvent leur coûter cher. Il ne faudrait pas qu’ils disent qu’en voulant servir la nation, ils se sont retrouvés en prison», fait savoir Georges Otchéré, directeur des études et de la formation de la Cena. A l’en croire, à partir du 3 mai prochain, les formateurs seront déployés sur le terrain pour renforcer les capacités des agents électoraux.