Communales du 17 mai face au Covid-19: La Céna échange avec les 5 partis en lice

Par Anselme Pascal AGUEHOUNDE,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Communales du 17 mai face au Covid-19: La Céna échange avec les 5 partis en lice


La Commission électorale nationale autonome a rencontré, samedi 11 avril dernier, les responsables des partis politiques en lice pour les élections communales et municipales du 17 mai prochain. C’est pour leur rappeler que la date des élections est maintenue et échanger avec eux sur la conduite du processus électoral confronté à la pandémie du coronavirus et les dispositions pratiques à prendre.

LIRE AUSSI:  L'éditorial de Paul AMOUSSOU: Quête d’efficience

« Notre processus électoral qui suivait son cours normal, est aujourd’hui confronté à l’apparition dans notre pays, de la pandémie du coronavirus qui a amené le gouvernement à prendre un certain nombre de mesures en vue de la protection des citoyens. Les élections, comme vous le savez, génèrent habituellement des regroupements et des attroupements de personnes avec les risques de contamination et de propagation du virus… », a déclaré Emmanuel Tiando, président de la Céna.

C’est à l’entame de la rencontre du samedi dernier avec les chefs et représentants des cinq partis politiques en lice pour les élections communales et municipales du 17 mai prochain, notamment l’Union progressiste (Up), le Bloc républicain (Br), les Forces cauris pour un Bénin émergent (Fcbe), le Parti du Renouveau démocratique (Prd) et l’Union démocratique pour un Bénin nouveau (Udbn). Le président de la Céna rappelle que c’est cette inquiétude qui a amené le chef de l’Etat à prendre l’initiative d’organiser une concertation le 8 avril dernier, avec les présidents d’institutions autour de l’organisation des élections face à la pandémie du Covid-19. Partageant avec les responsables de partis les conclusions de cette concertation entre les présidents d’institutions, Emmanuel Tiando fait savoir : « Après un large tour d’horizon sur la situation actuelle et sur l’état des préparatifs du processus électoral, et compte tenu de la nécessité de la continuité démocratique et du respect des dispositions constitutionnelles, les présidents d’institutions ont recommandé au gouvernement et à la Céna la poursuite du processus électoral ». Ils leur recommandent de respecter les mesures pour que soit préservée la santé des populations et faire en sorte que les citoyens ne soient pas contaminés à travers les activités des partis politiques.

LIRE AUSSI:  Nouveaux horaires dans l’administration publique: Les agents de l’Etat adhèrent et s’adaptent

Dans cette optique, la campagne électorale se fera surtout dans les médias. Les partis politiques pourront recourir aux radios et télévisions privées et publiques à cet effet. La Haac œuvrera à faciliter la mise oeuvre de cette mesure. Par ailleurs, il est fourni au personnel de la Céna et aux agents électoraux des masques et gels hydro-alcooliques pour la préparation des opérations électorales. Quant au jour du scrutin, tous les centres de vote et centres de compilation des résultats seront pourvus de gels et de masques pour les électeurs et les agents électoraux dans le respect de la distanciation sociale. Le président de la Céna a donné rendez-vous aux responsables de partis politiques, le 15 avril pour le positionnement sur la liste.