Communales et municipales de ce dimanche: Le Plateau est prêt pour le scrutin 

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Communales et municipales de ce dimanche: Le Plateau est prêt pour le scrutin 


Tout est prêt pour un bon déroulement du scrutin communal et municipal du dimanche 17 mai prochain dans le département du Plateau. C’est le constat qui se dégage sur le terrain ce samedi. De Kétou à Ifangni en passant par Adja-Ouèrè, Pobé et Sakété, les petits plats sont mis dans les grands par les agents des démembrements de la Commission électorale nationale autonome (Cena) pour que le vote se déroule bien.

LIRE AUSSI:  Journée africaine des frontières: Alassane Séidou plaide pour un espace mieux géré

Le coordonnateur d’arrondissement de Sakété I, François Kinvoèdo donne d’ailleurs cette assurance. Selon lui, depuis ce samedi matin, il a procédé à la sortie des isoloirs pour vérifier leur état. Les quelques-uns qui sont gâtés ont été réparés par le menuisier sollicité par le chef de l’arrondissement de Sakété I abritant le siège de la coordination électorale d’arrondissement. François Kinvoèdo dit avoir ensuite invité tous les présidents des 45 postes de vote de son territoire pour un recyclage de dernière minute. Car, selon lui, la réussite de l’opération sur le terrain dépend surtout de ces agents électoraux de terrain.

Tout comme ses collègues des autres coordinations d’arrondissements du département, il a procédé aussi au colisage dans les urnes du matériel électoral composé notamment des procès-verbaux, des feuilles de dépouillement, des enveloppes, des cachets, des encres indélébiles et autres. Les cache-nez et les gels alcooliques ont été remis à chaque président de poste de vote pour le respect des barrières contre le Covid-19 au cours du vote. Chaque président de poste de vote a étiqueté son urne après s’être assuré que tout est au point.

LIRE AUSSI:  Harcèlement sexuel: Le chef de l’État rassure la gent féminine

Le coordonnateur d’arrondissement de Sakété I dit avoir pris cette décision de faire tôt le colisage pour éviter des pertes de temps demain par les agents électoraux et leur permettre de rejoindre tôt leur poste de vote. François Kinviodo dit n’avoir aucune difficulté sur le terrain. Tout est fin prêt chez lui et il n’attend que demain dimanche 7 heures pour lancer le vote. Il félicite surtout les forces de sécurité qui jouent avec efficacité leur rôle de maintien d’ordre. Ce qui rassure, espère-t-il, d’un scrutin transparent. Selon lui, la seule consigne ferme qu’il a donnée aux agents de poste de vote est d’interdire aux électeurs d’entrer dans l’isoloir avec leurs téléphones portable. Cette mesure permettrait de contrecarrer toutes velléités d’un électeur qui chercherait à filmer son vote pour des fins inavouées.

Comme à Sakété I, le coordonnateur de l’arrondissement de Tchaada dans la commune d’Ifangni, Saturnin Dassi, rassure aussi d’un bon préparatif. Selon lui, le dernier président du poste de vote de son territoire doit quitter au plus tard à 6h ce dimanche et ce doit être le poste de vote le plus proche du siège de l’arrondissement. La seule difficulté ici, renseigne  Saturnin Dassi, est le manque de cachets « A Voté ». Mais il dit avoir déjà informé le point focal Cena au niveau de la commune qui promet de faire les diligences pour surmonter cette difficulté. François Hounkanrin, coordonnateur d’arrondissement de Ko-Koumolou, toujours à Ifangni, pour sa part, rappelle avoir insisté à ses agents électoraux l’obligation pour eux d’être neutres dans l’accomplissement de leur mission. En tant qu’agent de la Cena, ils se doivent de faire preuve d’impartialité en  s’abstenant de donner des consignes de vote aux électeurs.

LIRE AUSSI:  Journée africaine des frontières: Alassane Séidou plaide pour un espace mieux géré