Communauté de Communes du Zou : Le Projet d’amélioration des services énergétiques et durables lancé

Par Valentin SOVIDE, AR/Zou-Collines,

  Rubrique(s): Environnement |   Commentaires: Commentaires fermés sur Communauté de Communes du Zou : Le Projet d’amélioration des services énergétiques et durables lancé

Communauté de Communes du Zou Le Projet d’amélioration des services énergétiques et durables lancéLe président de la Ccz et le préfet du Zou

C’est en présence des maires des communes du Zou que s’est déroulé hier lundi 7 février à la préfecture d’Abomey, l’atelier d’appropriation et de lancement du Projet d’amélioration des services énergétiques et durables dans les communes du Zou (Pased-Zou).

LIRE AUSSI:  Forêt classée de l’Alibori supérieur: La saignée continue

D’un coût global de 206 millions Fcfa, le Projet d’amélioration des services énergétiques et durables dans les communes du Zou (Pased-Zou) vise essentiellement à améliorer les conditions de prise en charge sanitaire des femmes et enfants vulnérables vivant dans les pôles ruraux hors réseau électrique dans ce département. Il est une réponse locale aux problèmes d’accès à l’énergie dans les centres de santé situés dans des zones non couvertes par l’énergie conventionnelle. L’initiative est appuyée par les partenaires de la Communauté de Communes du Zou (Ccz) que sont l’Association internationale des maires francophones et le département des Hauts-de-Seine via Sens-Bénin.
La cérémonie de lancement a été présidée par le président de la Ccz, Auguste Aïhunhin et le préfet du Zou, Firmin Kouton. Après la présentation du projet faite par Dénis H. Allogan et Aimé Pothin Etchisse, tous deux cadres techniques de la Ccz, le président de cette communauté Auguste Aïhunhin a décliné les objectifs du Pased. Il s’agit de favoriser l’accès à l’énergie durable des centres de santé dans neuf pôles ruraux, hors réseau électrique dans le Zou. Seront bénéficiaires du projet, la maternité isolée de Tangandji à Abomey, le centre de santé de Sahè à Agbangnizoun, le centre de santé Zankanmè à Bohicon, le centre de santé de Lanta Cogbé dans la commune de Covè, le centre de santé de Setto à Djidja et le centre de santé de Tohouè à Ouinhi. Il y a également le centre de santé de Kpolokouè à Za-Kpota et les centres de santé de Gossoué et de Tanwé Hessou à Zagnanado.
Le projet prévoit aussi la réalisation dans les Pôles d’innovation verte, d’énergie rurale et de transformation (Pivert), d’infrastructures subséquentes telles que des forages dotés de système d’irrigation solaire dans les villages de Honhoun et d’Abledji dans la commune de Djidja, la fourniture et la pose d’incubateur solaire d’une capacité de 500 œufs à Dovogon, Samionta et Kotokpa (Zogbodomey), dans Djidja centre, à Dogbanlin (Za-Kpota), à Covè-centre. Il est également inscrit dans le projet la réalisation de séchoirs solaires à Houhoun (Djidja) et à Samionta (Zogbodomey).
Les groupes cibles, bénéficiaires directs de ce projet sont les ménages vivant dans les pôles ruraux hors réseau électrique dans le Zou, les femmes vivant dans les neuf pôles ruraux et fréquentant les neuf centres de santé publics et les groupes de confiance constitués par les Pôles d’innovation verte, d’énergie rurale et de transformation (Pivert).
Le préfet du Zou a salué le dynamisme de l’équipe dirigeante de la Ccz et apprécie à sa juste valeur, la pertinence du Pased-Zou, un projet qui s’inscrit, se réjouit-il, parfaitement dans la vision du Programme d’action du gouvernement du président Patrice Talon.

LIRE AUSSI:  Assainissement des lacs et plans d’eau: Pour le sauvetage des espèces aquatiques