Commune de Bonou: Julien Affohounha reprend son fauteuil de maire

Par Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Commune de Bonou: Julien Affohounha reprend son fauteuil de maire


Il a été supervisé par le chargé de mission du préfet de l’Ouémé, Igor Aholou. Le maire destitué a opté pour la politique de la chaise vide. Il était le seul absent des neuf membres du conseil communal.
Julien Affohounha retrouve ainsi son fauteuil qu’il a perdu suite la décision de la Cour suprême en date du jeudi 26 juillet dernier et qui a annulé pour vice de forme son élection intervenue le 3 avril dernier. Il a repris les commandes de cette commune avec le soutien unanime des sept autres de ses collègues qui ont mené avec lui la fronde contre le désormais ex-maire de Bonou. Les frondeurs viennent de prendre leur revanche sur Emmanuel Zoumènou. Ils l’ont averti qu’il ne gardera pas pendant longtemps le fauteuil de l’hôtel de ville après son rétablissement par le juge électoral.
Reste à savoir si Emmanuel Zounmènou va tout abandonner pour mettre fin à cette crise qui secoue l’actuelle mandature du conseil communal depuis la destitution de son premier maire élu, Alexandre Zannou, en octobre 2016. Ce qui n’est pas évident, puisque désormais seul contre tous au sein du conseil communal, le maire évincé semble être déterminé à renverser la situation en sa faveur. Emmanuel Zounmènou traîne ses huit autres collègues devant la justice. Il a attaqué devant le Tribunal de première instance de première classe de Porto-Novo la motion de sa destitution. Il a demandé au juge de la déclarer nulle au motif que la loi n°97-029 du 15 janvier 1999 portant organisation des communes en République du Bénin visée par la motion n’aurait jamais été publiée au journal officiel. Et par conséquent, elle ne saurait lui être opposable. Mais il a été débouté par le juge. Non satisfait, le maire destitué interjette appel du jugement du tribunal. Le dossier est actuellement pendant devant la Cour d’appel de Cotonou qui a programmé l’audience entre les deux parties au jeudi 26 octobre prochain. A cette allure, la crise politico-judiciaire au sein du conseil communal de Bonou n’a pas encore livré tout son secret.
Aujourd’hui, Bonou est à son sixième maire en deux ans de mandature avec la reconduction de Julien Affohounha hier. Vivement que la saignée s’arrête et que ce conseil communal se mette enfin au travail pour le bien-être de la population !

LIRE AUSSI:  Assemblée nationale:Le Code de l’enfant en étude

Thibaud C. NAGNONHOU, A/R Ouémé-Plateau