Commune de Dassa-Zoumè: La fondation Boa-Bénin offre de l’eau potable aux populations

Par Valentin SOVIDE, AR/Zou-Collines,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Commune de Dassa-Zoumè: La fondation Boa-Bénin offre de l’eau potable aux populations


Enfin, l’eau potable est de retour dans les localités enclavées de Kpakpa et Agbagounlè dans la commune de Dassa-Zoumè. Il s’agit d’un geste humanitaire de la Fondation Boa-Bénin. La mise en service du réseau d’adduction d’eau réalisé par cette fondation a été faite, vendredi 8 novembre dernier, à la grande joie des populations.

LIRE AUSSI:  Assaisonnement des aliments au cube: Du poison dans les assiettes

Entreprise citoyenne au service de son environnement, le groupe Bank of Africa/Bmce Bank, à travers sa fondation, a encore fait, vendredi dernier, une œuvre salvatrice au profit des populations les plus vulnérables de notre pays. Il s’agit cette fois-ci des habitants de Kpakpa et d’Agbagounlè qui ont bénéficié d’un réseau d’adduction d’eau accompagné d’installation d’équipements solaires. L’adduction d’eau villageoise comprend deux lots. D’abord, la recherche de point de captage d’eau et réalisation de forage positif par l’entreprise Thym group. Puis, la réhabilitation du château d’eau existant et équipement du forage déjà réalisé, et dont le débit d’essai est de 6,8 m3 /h avec un débit exploitable recommandé de 5 m3 /h.
D’une valeur de 60 millions 124 mille francs Cfa entièrement financé par la fondation Boa-Bénin, ce réseau d’adduction d’eau est équipé d’un mini- champ solaire composé de 22 panneaux solaires mono cristallins et des accessoires de marque Sharp pour le fonctionnement de la pompe solaire. Pour des raisons de sécurité, il a été procédé à l’installation de deux lampadaires solaires, l’un dans le champ solaire et l’autre dans le camp Peulh. Ce volet solaire a été réalisé par l’entreprise Soconeme dont le responsable, Gildas Doboli était présent à la cérémonie de remise.

LIRE AUSSI:  Pour association de malfaiteurs, meurtre et vol qualifié (10è dossier): Andrew Adekunle et Pierre Adeola lourdement condamnés

Appel de détresse

La cérémonie de mise en service a été conduite par le président de la fondation Boa-Bénin,
Benoît Maffon, en présence du 1er adjoint au maire de Dassa, Léon Codjo Akpo et bien d’autres personnalités impliquées dans la réalisation de cette œuvre. A l’occasion, Benoît Maffon a rappelé, pour l’histoire, que la fondation, en son temps, avait répondu favorablement à l’appel de détresse des populations de ces villages, par le biais de l’Association de développement de Kpakpa-Agbagounlè (Adeka) face au calvaire qu’elles rencontrent au quotidien en matière d’approvisionnement en eau potable. Mais, pour ceux qui connaissent le terrain, précise-t-il, ça a été une gageure pour la fondation Boa de s’engager dans cette aventure, tellement les chances de trouver de l’eau dans la zone étaient minces. Mais n’écoutant que les intérêts des populations locales, « nous avons pris notre courage à deux mains et grâce à l’expertise et au savoir-faire des entrepreneurs et la bénédiction divine aidant, nous voici aujourd’hui réunis pour la mise en service du réseau d’adduction d’eau et l’installation du champ solaire à Kpakpa et Agbagounlè ».
Benoît Maffon a, par ailleurs, lancé un appel pressant aux autorités politico-administratives pour qu’une attention particulière soit accordée à l’entretien régulier de ces infrastructures, pour le bien-être des populations bénéficiaires.
Le 1er adjoint au maire de Dassa, Léon Codjo Akpo, a, au nom des bénéficiaires, exprimé sa reconnaissance à la fondation Boa pour ce geste de générosité qui a consisté à réaliser un forage à grand débit et à réhabiliter l’ancien château d’eau. Cette action humanitaire vient soulager les habitants qui n’avaient plus d’eau depuis un bon moment. Il a promis qu’une utilisation judicieuse sera faite de ce réseau d’adduction d’eau qui est pour Kpakpa-Agbagounlè un trésor inestimable et qui, à coup sûr, impactera le bien-être des habitants de Kpakpa- Agbagounlè.
La fondation Boa a été rassurée quant au bon fonctionnement et à l’entretien de ce réseau d’adduction d’eau. Ceci pour l’encourager à poursuivre ses actions qui participent à l’amélioration des conditions de vie des populations en milieu rural.