Communications sociales:Réflexion autour des enjeux

Par Maurille GNASSOUNOU A/R Borgou-Alibori,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Communications sociales:Réflexion autour des enjeux


La Journée mondiale des communications sociales (Jmcs) était à sa 55e édition, dimanche 16 mai dernier. En prélude à cet évènement, la Commission diocésaine pour les communications sociales (Cdcs) de l’archidiocèse de Parakou a échangé, samedi 15 mai dernier, avec des professionnels des médias de la ville. C’est pour les inviter à mieux jouer leur rôle dans la société. L’objectif est de réfléchir sur les enjeux d’une communication respectueuse de la dignité humaine et fidèle à l’enseignement de l’église.

LIRE AUSSI:  Programme Defia / Appui à la commercialisation de l’ananas: Enabel subventionne 64 600 emballages pour 10 exportateurs

Dans le cadre de la célébration de la Journée mondiale des communications sociales (Jmcs), dimanche 16 mai dernier, la Commission diocésaine pour les communications sociales (Cdcs) de l’archidiocèse de Parakou était avec les professionnels des médias de la ville, samedi 15 mai dernier. Ils ont été entretenus sur le thème de la présente édition de la journée intitulé « Viens et Vois », tiré du livre de Jean 1 Verset 46, (communiquer en rencontrant les personnes où et comme elles sont).
La Cdcs de l’archidiocèse de Parakou a saisi l’opportunité pour attirer leur attention sur la nécessité de jouer pleinement leur rôle. Avec l’avènement des réseaux sociaux où tout le monde se découvre des compétences en journalisme, en diffusant des informations sans un minimum de renseignements, il s’agit surtout de servir la vraie information aux populations. L’accent est donc mis sur le caractère sacré des faits en journalisme. C’est une mise en garde contre l’information formatée à travers une communication sociale non vérifiée.
« La stratégie du venir et voir, souvent appliquée par Jésus, a toujours fait ses preuves. Elle doit être la démarche à adopter dans nos communications sociales »,
a recommandé le secrétaire général de la préfecture de Parakou, Sanni Bio Bayé. Abondant dans le même sens, le chef antenne nord de la Haute autorité de l’audiovisuel et de la communication (Haac), Richard Komy Dafia, a encouragé les professionnels à s’en tenir à l’essentiel et à la véracité de l’information. Pour le chargé de la communication du Diocèse de Parakou, le Père David Ahossinou, le message de cette célébration s’adresse aussi bien aux professionnels des médias qu’à toute personne en tant qu’acteur de la communication. « Communiquez en rencontrant les gens où ils sont et comme ils sont …», a-t-il poursuivi. « J’ai compris en relisant le message du Pape par rapport à la journée d’aujourd’hui que le véritable journaliste, c’est celui qui fait l’effort, qui dit ce qu’il voit avant d’ouvrir la parole », a indiqué avant lui le Révérend Père Yacinte Kotchoni, économe de l’archidiocèse de Parakou et responsable de la maison Marie Diocésaine Sainte Marthe.
En effet, conformément au thème de la Jmcs choisi par le Pape François, l’Eglise catholique invite les acteurs de la communication dont les professionnels des médias, à aller à la source de l’information. Ils sont appelés, pour contribuer à la préservation de la paix et du vivre-ensemble, à vérifier les faits avant de les publier ou diffuser. En somme, ils sont conviés au respect de la déontologie et de l’éthique qui régissent leur métier.

LIRE AUSSI:  Police républicaine: Le général Nazaire Hounnonkpè dope le moral des unités du Mono