Compagnie départementale des sapeurs-pompiers du Zou et des Collines: Des exercices de simulation pour renforcer les capacités d’intervention

Par La Redaction,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Compagnie départementale des sapeurs-pompiers du Zou et des Collines: Des exercices de simulation pour renforcer les capacités d’intervention


Pour prouver à la population de Bohicon-Abomey et aux autorités à divers niveaux sa promptitude et son ferme engagement à secourir les sinistrés et à sauver des vies, la Compagnie départementale des sapeurs-pompiers du Zou et des Collines a organisé, vendredi 2 novembre dernier, des exercices de simulation de secourisme et sauvetage en présence du préfet du Zou, Firmin Aimé Kouton et d’autres autorités politico-administratives.

LIRE AUSSI:  Célébration de la 34e Journée nationale de l’arbre à Akodéha: Asseoir une économie verte pour des villes durables

Vendredi dernier, aux environs de 10 heures, un détachement des sapeurs-pompiers de Bohicon a lancé son premier exercice sur la voie bitumée située à environ 50 mètres du carrefour Soglogon en direction de la Cour d’appel d’Abomey, sous le regard attentif de la population et des autorités préfectorales, communales et locales.
Il est question d’un exercice de simulation de secours concernant un cas d’accident de la circulation dit majeur entre un véhicule et un motocycliste. Bilan : deux morts, six blessés graves et deux blessés légers. Les secouristes alertés n’ont pas tardé à se porter sur les lieux du drame avec leur véhicule à jets d’eau, leur ambulance de réanimation ainsi que d’autres véhicules et équipements de secours pour l’évacuation des victimes. Cela, avec l’aide de la Police républicaine dépêchée sur les lieux pour sécuriser la circulation et la Croix-rouge pour administrer les premiers soins aux victimes. Le tout se déroulant sous le contrôle du Lieutenant Sosthène Babalola en qualité de commandant de la Compagnie départementale des sapeurs-pompiers Zou-Collines.
Le second exercice de simulation de sauvetage concerne un cas de noyade. Démarré vers 10h17 minutes, l’exercice s’est déroulé au sein de la Compagnie départementale en présence des mêmes autorités. Et cette fois-ci avec une foule moins nombreuse. Sur les lieux, l’on peut entendre les cris de détresse d’une victime tombée dans un puits d’environ 10 mètres de profondeur. Les sauveteurs aussitôt sur les lieux ont sorti la victime du puits après une quinzaine de minutes pour le transporter à l’hôpital.
Après chaque exercice de simulation, un rapport est présenté au préfet qui exprime sa gratitude aux sapeurs-pompiers sans oublier les services connexes qui accompagnent ces derniers dans l’accomplissement de leur tâche avec un mot d’assurance à la population en ces termes : «Nous ne souhaitons pas les cas d’accident de la circulation, mais au cas où cela arriverait, avec ce que j’ai vu ce matin, la population n’a pas à s’inquiéter. Car l’Etat béninois veille à leur bien-être et à leur sécurité ». Le commandant de compagnie, Sosthène
Babalola n’a pas oublié de remercier la population qui leur fait toujours confiance et l’invite cette fois-ci à plus de collaboration.

LIRE AUSSI:  Deux confrontations périlleuses dans le groupe E