Concours de recrutement des agents de santé: 8646 candidats ont planché pour 1600 postes

Par Isidore Alexis GOZO (gozoalexis6@gmail.com),

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Concours de recrutement des agents de santé: 8646 candidats ont planché pour 1600 postes

ouverture de l'épreuve

Adidjatou Mathys, ministre du Travail et de la Fonction publique et son collègue de la Santé, Benjamin Hounkpatin, ont lancé, samedi 15 mai dernier, au lycée technique Coulibaly à Cotonou, les épreuves écrites du concours de recrutement de 1600 agents au profit du ministère de la Santé. Occasion pour la délégation ministérielle d’apporter quelques précisions sur l’organisation dudit concours et inviter les candidats à la sérénité et à l’observance stricte des consignes.

LIRE AUSSI:  Soins de santé oculaire: Des équipements techniques modernes promis à l’hôpital de Tinré


Ils sont au total 8646 candidats dont 4433 femmes et 4213 hommes à prendre part, samedi 15 mai dernier, au concours de recrutement de 1600 agents contractuels de droit public de l’Etat au profit du ministère de la Santé. Durant deux jours, les candidats ont eu à composer dans plusieurs filières.
Dans son intervention, Adidjatou Mathys, ministre du Travail et de la Fonction publique, a noté que ce recrutement permet au gouvernement de renforcer les ressources humaines dans le secteur de la santé. Elle souligne qu’au total, l’Etat a reçu 11 131 dossiers et en a retenu 8 646 et dans ce lot, il y a 51 % de femmes contre
49 % d’hommes. Elle rassure que toutes les dispositions ont été prises pour un bon déroulement du concours. « Nous espérons qu’à terme le gouvernement aura une satisfaction totale sur l’organisation de ce concours », a-t-elle ajouté. Tout en souhaitant une bonne chance aux candidats, la ministre du Travail et de la Fonction publique a fait savoir que seuls les plus méritants tireront leur épingle du jeu. Elle précise que le système mis en place par le gouvernement est fiable et que les candidats doivent éviter la tricherie.

LIRE AUSSI:  Etude du projet de loi de finances 2018 au Parlement: Un budget en hausse de 18,8 % pour le Mesrs

Equité

A sa suite, Benjamin Hounkpatin, ministre de la Santé, complète que toutes les spécialités ont été identifiées aussi bien dans le domaine médical que dans le domaine paramédical. Il note que 106 médecins généralistes et 278 médecins spécialistes, toutes spécialités confondues, sont prévus. Il ajoute que seront aussi recrutés les infirmiers diplômés d’Etat et les sages-femmes dans le domaine paramédical mais également les infirmiers et sages-femmes spécialistes dans les domaines pointus. Cela va concourir, selon lui, à favoriser l’accès de l’ensemble de la population béninoise à des soins de qualité quel que soit le domaine. « C’est pour dire que l’ambition affichée par le président Patrice Talon qui est de faire en sorte que les ressources humaines soient au cœur du quinquennat à venir est en train de se concrétiser », poursuit-il. Benjamin Hounkpatin informe qu’après ce premier recrutement de 1600 agents, le gouvernement va encore lancer d’ici deux ans un autre recrutement de 1400 agents de santé afin d’atteindre l’effectif des 3000 agents annoncés. « Aujourd’hui, nous avons un déséquilibre en termes de répartition. Les villes sont beaucoup plus achalandées que les zones rurales. Avec ce concours, nous allons veiller à ce qu’il y ait l’équité dans la répartition des ressources humaines au niveau de tous les départements sur toute l’étendue du territoire national », a-t-il fait savoir.