Concours hackaton# innov4children: Le groupe ‘’Our Voice’’ remporte le premier prix

Par LANATION,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Concours hackaton# innov4children: Le groupe ‘’Our Voice’’ remporte le premier prix


Le concours Hackathon # innov 4 children a livré son verdict, vendredi 21 décembre dernier. C’est une initiative de l’Unicef, en collaboration avec l’Association des blogueurs du Bénin(Abb) et le ministère de l’Economie numérique et de la Communication. Elle vise à promouvoir les meilleures innovations technologiques relatives aux droits des enfants. A l’arrivée, les trois meilleures start-up ont été récompensées, dont le groupe ‘’Our Voice’’ qui remporte le premier prix.

78 participants au départ, huit équipes sélectionnées et trois finalistes. Le verdict du concours Hackathon # innov 4 children est désormais connu. C’est la start-up ‘’Our Voice’’ qui a proposé la meilleure solution nouvelle en faveur de la promotion des droits des enfants. Elle part avec le premier prix et est suivie de ‘’Educ Bénin’’ et ‘’Peace’’ respectivement deuxième et troisième. En plus des trophées, elles ont bénéficié de matériel informatique offert par l’Unicef. Elles auront aussi droit à des cours de renforcement sur les notions de développement d’applications, de conception d’innovation et de marketing.
« Our Voice », ou ‘’notre voix’’ en français, « est une application web qui permet d’envoyer des messages vocaux quel que soit le type de téléphone en langue locale à des communautés qui ne savent pas lire, ni écrire pour des précautions dans le domaine de la santé. L’application permet également de partager des informations en cas d’épidémie », explique Donald Tchaou, porte-parole de l’équipe du projet. Cette start-up propose également des solutions susceptibles de faciliter la diffusion de l’information, de rappeler les dates de vaccinations aux parents analphabètes et femmes rurales qui ne savent ni lire, ni écrire.
Le président de l’Association béninoise des bloggeurs (Abb), Maurice Thantan, s’est dit satisfait des solutions proposées par les différentes équipes, convaincu qu’elles impacteront le quotidien des enfants et des jeunes. Revenant sur la pertinence de l’initiative, Claudes Kamega, représentant résident de l’Unicef, souligne qu’elle permet de «renforcer l’innovation au service de l’enfant, mais aussi et surtout l’implication effective des enfants adolescents et jeunes comme acteurs dans la conception, la mise en œuvre et l’évaluation des programmes de l’Unicef ».
Pour en arriver à ces résultats, le jury a travaillé d’arrache-pied pour identifier la meilleure start-up. « Le jury a délibéré sur les critères de créativité, d’originalité et surtout de la pertinence des solutions apportées aux problèmes des enfants du Bénin », précise-t-il.« Nous avons besoin de tout le monde pour améliorer la santé, l’éducation et construire un environnement protecteur pour chaque enfant», assure-t-il.
Le ministre de l’Économie numérique et de la Communication, Aurélie Adam Soulé Zoumarou est aussi satisfaite de l’aboutissement heureux de ce concours. Elle a rappelé que les enfants font partie d’une catégorie vulnérable qu’il faut protéger quand ils interagissent avec les plateformes numériques et donc leur protection en ligne est un élément important. Elle a par ailleurs remercié l’Unicef pour cette initiative qui consiste à amener le numérique et l’entrepreneuriat vers la promotion des droits de l’enfant.« Les solutions proposées sont des solutions utiles, conçues localement qui répondent à notre contexte », a souligné la ministre avant d’exhorter les acteurs à poursuivre dans cette dynamique afin d’associer le numérique à tous les secteurs d’activités?