Concours international d’éloquence 2018: Boris Lègba remporte le prix Auf

Par ,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Concours international d’éloquence 2018: Boris Lègba remporte le prix Auf


Boris Brice Legba

L’étudiant béninois Boris Brice Lègba, a reçu le Prix Auf doté d’un séjour culturel et académique à Paris en 2019. C’est à l’issue de la finale du concours international d’éloquence organisé le 28 mai au Panthéon par l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne. Trois candidats ont été récompensés dont le Béninois.

LIRE AUSSI:  Plan directeur d’aménagement du Pôle-Sud: Les travaux de la mission d’élaboration lancés

C’est le sujet «La plume plutôt que le pavé» que le tirage au sort avait attribué à Boris Brice Lègba, dont il a défendu la version affirmative, face à un défenseur de la version négative, qui lui a valu le «graal». Cet étudiant en deuxième année de thèse de biochimie, microbiologie et pharmacologie de l’Université d’Abomey-Calavi gagne un séjour culturel et académique à Paris en 2019 au Concours international d’éloquence 2018, organisé par l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne, en partenariat avec l’Agence universitaire de la Francophonie (Auf).
C’est un jury présidé par Georges Haddad, président de l’Université´ Paris 1
Panthe´on-Sorbonne, qui a départagé les huit candidats finalistes.
Jean-Paul de Gaudemar, recteur de l’Auf, en remettant le prix a dit toute sa satisfaction pour cet essai qui est, pour lui, une réussite. Il souhaite alors dès l’année prochaine étendre le concours à toute la Francophonie, à toutes les universités membres qui souhaiteraient y participer. « Je suis certain qu’il aura beaucoup de succès, à la fois parce qu’il est la plus belle démonstration du talent des étudiants et parce qu’il permet de développer leurs ‘’soft skills’’ », a-t-il déclaré.
Pour cette première édition internationale du concours, le continent africain était à l’honneur avec la participation initiale de seize candidats, issus de neuf universités africaines et autant de pays. Les premiers duels internationaux avaient ainsi opposé, le 5 mai 2018, seize étudiants de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne à seize étudiants issus d’universités africaines, membres de l’Auf et partenaires de Paris 1.
Six candidats africains et dix candidats de l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne s’étaient alors qualifiés pour la demi-finale du concours international d’éloquence du 23 mai.
À l’issue de la demi-finale, huit candidats ont été´ retenus pour la dernière étape. Sur les huit finalistes du concours, deux autres candidats étaient issus d’universités africaines membres de l’Auf : Sidoine Dako, étudiant en deuxième année de licence de sciences agronomiques a` l’Université´ d’Abomey-Calavi, et Charbaunier Itsissa, étudiant en première année de master de droit prive´ a` l’Université´ Marien N’gouabi au Congo.
Ce concours s’inscrit dans le cadre du festival « Quartier du livre 2018 » organisé par la Mairie du Ve arrondissement de Paris, dont l’Université Paris 1 Panthéon-Sorbonne et l’Auf sont partenaires.

LIRE AUSSI:  Insécurité à Porto-Novo : La Police démantèle un réseau de vol de motos