Conférence administrative départementale du Borgou: La question de la politique foncière au centre des réflexions

Par Maurille GNASSOUNOU A/R Borgou-Alibori,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Conférence administrative départementale du Borgou: La question de la politique foncière au centre des réflexions


La Conférence administrative départementale (Cad) du Borgou, pour le compte du mois de juin, a eu lieu, hier mercredi 17 juin, à la préfecture de Parakou. Outre la situation de la riposte contre la pandémie du coronavirus dans le département, la présentation du Projet de promotion d’une politique foncière responsable (Propfr) était également au centre des échanges.

LIRE AUSSI:  Terrorisme djihadiste : le Bénin et les pays du golfe de Guinée en ligne de mire

Les membres de la Conférence administrative départementale du Borgou présidée, hier mercredi 17 juin, par le préfet Djibril Mama Cissé, ont suivi deux communications. La première qui a porté sur la présentation du Projet de promotion d’une politique foncière responsable (Propfr) de la Coopération allemande Giz, a été assurée par le conseiller technique à la Société civile et aux communes, Prudence M’Po. En dehors des domaines d’intervention du projet, il est également revenu sur son intérêt pour le développement des communes du Borgou.
L’occasion a permis à Prudence M’Po de rappeler les différentes activités qui ont été mises en œuvre au niveau du département, dans le cadre de l’exécution du projet. C’est surtout dans les communes de N’Dali, Bembèrèkè, Kalalé, Sinendé et Tchaourou.
« Nous avons sécurisé près de 9.000 ménages, au niveau des différents villages. C’est grâce à l’élaboration des plans fonciers ruraux au profit de 33 villages », a indiqué Prudence M’Po, s’agissant des activités menées.
« Nous avons également déployé une approche innovante dite approche systématique groupée qui permet, au cours d’une même procédure, de pouvoir délivrer aussi bien les attestations de détention coutumière, que les contrats types », a-t-il poursuivi. Ces documents ont pour but, selon lui, de sécuriser les droits d’usage et les droits fonciers des populations afin qu’elles puissent en tirer le meilleur profit. Après cette communication, les membres de la Cad du Borgou sont désormais suffisamment outillés pour mieux s’impliquer dans l’exécution du projet.
L’autre question qui aura retenu l’attention des membres de la Cad, c’est la progression que la pandémie du coronavirus a connue ces derniers temps au Bénin. Faisant le point de la riposte engagée contre la maladie dans le Borgou, le préfet Djibril Mama Cissé a invité les populations de son département à ne pas baisser la garde. Il les a exhortées à continuer à respecter les gestes barrières.

LIRE AUSSI:  Terrorisme djihadiste : le Bénin et les pays du golfe de Guinée en ligne de mire