Conférence administrative départementale: Le Borgou opte pour une meilleure coordination de ses activités

Par Maurille GNASSOUNOU A/R Borgou-Alibori,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Conférence administrative départementale: Le Borgou opte pour une meilleure coordination de ses activités


La Conférence administrative départementale (Cad) du Borgou s’apprête à voir ses capacités renforcées. Au cours de sa neuvième réunion ordinaire au titre de l’année 2017, ce mercredi 20 septembre à la préfecture de Parakou, ses membres ont pris langue avec le consultant chargé de les accompagner.

LIRE AUSSI:  Viol sur mineure (22e dossier): Dix ans pour un directeur amoureux de son écolière

La Coopération suisse intervient, à travers le programme Appui suisse au renforcement de la gouvernance locale (Asgol), dans les départements du Borgou et de l’Alibori, pour aider, entre autres, à améliorer la gouvernance locale. Recruté pour apporter son expertise en la matière, le consultant Sébastien Chabi a été présenté, ce mercredi 20 septembre, aux autres membres de la Conférence administrative départementale (Cad) du Borgou, au cours de leur neuvième réunion ordinaire à Parakou, sous l’égide du préfet du Borgou, Djibril Mama Cissé et du coordonnateur du programme, Dénis Ali Yérima.
Avec son assistant Ignace Houéto, le consultant a ensuite participé à cette réunion de coordination. Leur mission est de veiller à une meilleure coordination des activités, aussi bien au niveau de l’administration préfectorale, de celle des communes, que des directions départementales et autres services décentralisés de l’Etat dans le Borgou. Ils vont également accompagner le Comité départemental de contrôle de la légalité des actes pris par les maires. L’objectif est d’appuyer le préfet dans sa mission de coordination, d’identification et d’animation des thématiques à présenter au cours des réunions de la Cad pour plus de performances.
Par ailleurs, les membres de la Cad se sont penchés sur la question des coupures répétées de l’énergie électrique au niveau de certaines communes, notamment celle de Nikki. Il s’agira de voir, avec le directeur régional de la Société béninoise d’énergie électrique (Sbee), les dispositions à prendre pour atténuer les peines des populations des communes où le problème est criard.
Au cours de la réunion, les services déconcentrés de l’Etat à Parakou ont présenté le niveau d’exécution de leurs activités inscrites dans le plan de travail annuel (Pta) et hors Pta. Ils n’ont pas occulté les taux de consommation des crédits délégués?

LIRE AUSSI:  Gouvernance et préservation de l’eau : La Giz sensibilise les étudiants de l’Uac