Conférence des acteurs des ressources humaines de l’Etat : Pour une gestion moderne et harmonieuse des personnels

Par Ariel GBAGUIDI,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Conférence des acteurs des ressources humaines de l’Etat : Pour une gestion moderne et harmonieuse des personnels

Adidjatou Mathys, ministre du Travail et de la Fonction publiqueAdidjatou Mathys, ministre du Travail et de la Fonction publique

La 1re session 2022 de la Conférence des gestionnaires des ressources humaines de l’Etat, organisée, mardi 8 février dernier, à Cotonou, a permis aux participants de réfléchir pour une gestion moderne et efficace des agents.

LIRE AUSSI:  Criminalité transnationale organisée (CTO) et corruption:Une étude spéciale renseigne sur l’ampleur des phénomènes

Une meilleure gestion des ressources humaines participe à la modernisation et l’efficacité de l’administration publique. C’est l’un des objectifs des réformes engagées par le gouvernement du président Patrice Talon depuis 2016. La première session 2022 de la Conférence des gestionnaires des ressources humaines de l’Etat s’ouvre donc dans ce contexte de réformes et surtout de forte demande de modernisation de l’administration publique.
A travers ces assises placées sous le thème « Conférence des gestionnaires des ressources humaines de l’Etat pour plus d’efficacité dans la gestion des réformes », la ministre du Travail et de la Fonction publique, Adidjatou A. Mathys a voulu s’imprégner des difficultés rencontrées dans la mise en œuvre des réformes au niveau sectoriel pour envisager avec les gestionnaires des ressources humaines des ministères et institutions de la République, des solutions idoines.
Au cours des travaux, les 135 participants ont suivi une communication axée sur l’élaboration des états d’effectif, notamment les procédures de mise en œuvre et le niveau d’exécution au titre de l’année 2022. Aussi, les problèmes identifiés en matière de gestion des ressources humaines au niveau des ministères sectoriels ont été exposés. Ils ont, par la suite, mené des réflexions sur ces problèmes, en l’occurrence la méthode de travail, la gestion prévisionnelle des effectifs et des compétences, le stage, la nomination et la titularisation des agents, l’évolution de la carrière à travers la prise des actes d’avancement d’échelon et de grade, la formation professionnelle et la promotion hiérarchique, la mobilité des agents, la discipline et la conservation puis l’exploitation des données de carrière par une bonne tenue des archives.
La ministre du Travail et de la Fonction publique souligne, à l’ouverture des travaux, que la résolution de ces problèmes permettra de poser les bases d’une gestion moderne et harmonieuse des ressources humaines de l’Etat. Un projet est d’ailleurs prévu dans ce sens avec des équipements de dernière génération, pour une gestion intégrée des ressources humaines de l’Etat, allant du recrutement jusqu’à l’admission à la retraite en passant par la gestion de carrière, la formation et l’évaluation des agents. De plus, pour aider les gestionnaires des ressources humaines à résoudre un certain nombre de problèmes sur place, des délégués de la Fonction publique seront nommés d’ici les mois à venir, pour intervenir dans tous les départements ministériels et institutions de l’Etat.

LIRE AUSSI:  Mairie de Cotonou: La loi sur le bail à usage d’habitation exposée