Conférence des gestionnaires de ressources humaines: Pour l’efficacité de l’administration publique

Par Maryse ASSOGBADJO,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Conférence des gestionnaires de ressources humaines: Pour l’efficacité de l’administration publique


La première session ordinaire de la Conférence des gestionnaires des ressources humaines, au titre de 2018, s’est ouverte ce jeudi 20 septembre à Cotonou. Elle offre l’opportunité aux participants d’échanger sur les difficultés quotidiennes liées à la gestion des ressources humaines de l’Etat.

LIRE AUSSI:  Coopération Bénin – Etats-Unis d’Amérique: Revue à mi-parcours pour évaluer les projets

La première session ordinaire de la Conférence des gestionnaires des ressources humaines de l’Etat au titre de 2018, porte sur les challenges à relever pour l’efficacité de l’administration publique béninoise, à travers les carrières des ressources humaines. Elle offre l’occasion aux participants de discuter des préoccupations touchant à la vie des acteurs et des usagers, en vue d’une administration performante au service du développement.
Pour le ministre du Travail et de la Fonction publique, Adidjatou Mathys, la rencontre permettra de prendre un nouvel élan pour une gestion moderne de la carrière des ressources humaines de l’Etat en droite ligne avec le programme d’actions du gouvernement.
Les travaux se pencheront sur le « déploiement de la plateforme d’avancement d’échelons vers les ministères sectoriels », « la mise en place de la délégation du contrôle de la gestion des ressources humaines de l’Etat auprès des ministères et institutions de la République par le ministère du Travail et de la Fonction publique à l’image du contrôle financier ».
Mieux, les conclusions issues de la session pourraient apporter un grand soulagement aux retraités, en ce sens que la rencontre traitera de la « simplification des procédures d’admission à la retraite et de la délivrance des livrets de pension à bonne date ». Il en est de même « des diligences à effectuer sur les dossiers des agents aspirant à la retraite en 2019 avec carnet de pension le 1er avril 2019, année de mise en œuvre de la réforme de remise à bonne date des carnets de pension », souligne le ministre.
Selon elle, les ressources humaines ont besoin d’être valorisées à l’ère des nouvelles technologies. « La gestion des ressources humaines nécessite de nos jours, une révolution insufflée par les nouvelles technologies de l’information et de la communication », indique-t-elle.
C’est pour rester en phase avec cette révolution que le gouvernement a inscrit dans son programme d’actions 2016-2021, pilier 1, axe 2, action 1 ‘’dynamiser et moderniser dans le cadre de la mise en place d’une administration intelligente’’, poursuit-elle.
L’engagement du gouvernement à asseoir des ressources humaines de qualité et dynamiques se justifie davantage par les chantiers de réformes dans le cadre de la mise en place du système intégré de gestion des ressources humaines. Au nombre de ces chantiers, le ministre évoque, entre autres, la réforme de l’organisation des concours d’entrée dans la fonction publique ; la simplification des procédures de gestion des ressources humaines de l’Etat, la dématérialisation des processus de gestion des actes de carrière. A cela s’ajoutent la numérisation des actes individuels des agents de l’Etat et la mise en place de plateformes de services aux usagers.
L’autre réforme chère au gouvernement, insiste-t-elle, concerne la simplification et la dématérialisation du processus d’admission à la retraite des agents de l’Etat. Cette réforme vise la remise à bonne date du livret de pension, en vue du paiement de la pension aux bénéficiaires, dès le mois suivant celui de leur admission à la retraite.
Autant de défis qui justifient l’implication du ministre du Travail et de la Fonction publique dans la présente session afin de partager avec les gestionnaires des ressources humaines, les acquis et les perspectives à entreprendre ensemble pour l’atteinte des objectifs, dont la satisfaction au mieux et en temps réel des attentes des usagers de l’administration publique béninoise que le gouvernement veut désormais intelligente.

LIRE AUSSI:  Promotion de l’emploi des jeunes: 30 étudiants en stage d’été à Mtn Bénin