Conférence interreligieuse : L’appel à culture de la paix

Par Kokouvi EKLOU,

  Rubrique(s): Société |   Commentaires: Commentaires fermés sur Conférence interreligieuse : L’appel à culture de la paix


Une conférence interreligieuse se tient depuis ce matin à Djougou autour du thème « Religion, tolérance et laïcité ». Rassemblant des fidèles de différentes confessions religieuses de la commune, cette rencontre organisée par la Jama’at islamique Ahmadiyya du Bénin dans le cadre de la célébration de son cinquantenaire, vise à promouvoir le dialogue interreligieux, la paix, l’amour et la tolérance au sein de toutes les communautés vivant à Djougou. Dans un contexte marqué par des tensions entre les religions et divers actes attentatoires à l’harmonie au sein des confessions religieuses, cette conférence constitue une occasion pour les organisateurs de sensibiliser davantage les populations sur la nécessité de cohabiter ensemble quelles que soient les différences. « Que personne au nom de Dieu ne vienne vous inciter à la haine. La religion n’a jamais enseigné la division ni encourager quiconque à tuer son prochain », a indiqué Djibril Boukari, représentant du préfet de la Donga, à l’ouverture de la conférence.

LIRE AUSSI:  Œuvres caritatives de la Jama’at islamique: Ahmadiyya Bénin Des démunis de l'Ouémé reçoivent des dons

Une conférence interreligieuse se tient depuis ce matin à Djougou autour du thème « Religion, tolérance et laïcité ». Rassemblant des fidèles de différentes confessions religieuses de la commune, cette rencontre organisée par la Jama’at islamique Ahmadiyya du Bénin dans le cadre de la célébration de son cinquantenaire, vise à promouvoir le dialogue interreligieux, la paix, l’amour et la tolérance au sein de toutes les communautés vivant à Djougou. Dans un contexte marqué par des tensions entre les religions et divers actes attentatoires à l’harmonie au sein des confessions religieuses, cette conférence constitue une occasion pour les organisateurs de sensibiliser davantage les populations sur la nécessité de cohabiter ensemble quelles que soient les différences. « Que personne au nom de Dieu ne vienne vous inciter à la haine. La religion n’a jamais enseigné la division ni encourager quiconque à tuer son prochain », a indiqué Djibril Boukari, représentant du préfet de la Donga, à l’ouverture de la conférence.

LIRE AUSSI:  Coupe d’Afrique des nations de rugby à 7: Le Burkina Faso sacré champion