Conférence régionale des organismes de promotion du commerce (OPC): Le Programme BSOD pour le développement de filières d’exportation porteuses

Par LANATION,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Conférence régionale des organismes de promotion du commerce (OPC): Le Programme BSOD pour le développement de filières d’exportation porteuses


Avec le soutien du Royaume des Pays-Bas, le ministère de l’Industrie, du Commerce, des petites et moyennes entreprises, à travers l’Agence béninoise de Promotion des Echanges commerciaux (ABePEC), est l’hôte de la Conférence régionale des OPC bénéficiaires du Programme néerlandais de Développement et de Promotion des exportations des fruits et légumes frais et des ingrédients naturels pour l’alimentation, les produits pharmaceutiques et cosmétiques 2014-2017. Ladite conférence a été officiellement ouverte hier jeudi 23 avril à Cotonou.

LIRE AUSSI:  Appui de l’Etat aux étudiants boursiers en Russie : Des subventions de près de dix mois octroyées

Le Burkina Faso, le Mali, le Sénégal, le Bénin et les Pays-Bas sont les pays qui participent à la conférence régionale des Organismes de promotion du commerce (OPC) qui s’est tenue hier à Cotonou. Selon Robert Akindé, directeur général de l’ABePEC, l’initiative de la conférence répond à la volonté de renforcer le partenariat entre le partenaire néerlandais (CBI) et les structures de promotion du commerce de la sous-région en général et du Bénin en particulier, en vue d’améliorer la compétitivité des entreprises locales et l’accès au marché et débouchés pour les produits agro-alimentaires des pays concernés. Et c’est la première activité du Programme de développement et de promotion des exportations des fruits et légumes frais et des ingrédients naturels pour l’alimentation, les produits pharmaceutiques et cosmétiques (BSOD). Lequel programme vise, a-t-il indiqué, à promouvoir le développement de l’accès au marché et à l’information commerciale pour les entreprises. Il a aussi pour objectifs le développement des exportations des fruits et légumes frais et des ingrédients naturels et autres produits pharmaceutiques et cosmétiques; le renforcement du système d’information et d’amélioration de la qualité de l’information sur les marchés au profit des PME/PMI. En plus, souligne Robert Akindé, le Programme comporte trois volets essentiels que sont l’intelligence des marchés, le développement du portail d’exportation web, le développement et la mise en œuvre d’un système de gestion de la qualité. C’est dire, se convainc le DG/ABePEC, que cette conférence servira de plate-forme d’échanges de connaissances, d’expériences, d’opportunités et de bonnes pratiques entre les différents pays participant au Programme. Pour qu’au sortir de la conférence, les capacités de ces acteurs soient renforcées et qu’ils puissent mettre en place au profit de leurs entreprises, un système d’informations commerciales performantes, adaptées à leurs besoins ainsi qu’un système de gestion de la qualité permettant d’améliorer les performances de leurs structures respectives.
Pour Peter van Gilst, responsable régional du Centre néerlandais de promotion des importations en provenance des pays en voie de développement (CBI), l’importance des structures d’exportation est avérée et le partage d’expériences doit aider à améliorer leurs compétences et induire une amélioration des échanges dans la sous-région. Ce défi, croit-il, pourra être relevé grâce à cette Conférence régionale.
Au nom du ministre de l’Industrie, du Commerce et des petites et moyennes Entreprises, son conseiller technique aux petites et moyennes Entreprises, Y. Bruno Anagonou, a procédé à l’ouverture de la conférence. Il a, d’entrée, remercié le CBI pour les opportunités qu’il offre à l’ABePEC et à ses structures sœurs des pays présents. Réitérant les avantages de la conférence, il relève que le Programme BSOD répond aux réelles préoccupations et à un besoin pressant du gouvernement béninois et de tous les acteurs des filières d’exportations porteuses en général, et des filières spécifiques concernées. Avec au menu des ateliers thématiques se rapportant aux volets recherche et information sur les marchés, information et technologie web/portail, et système de gestion de la qualité, cette conférence aidera à un réel renforcement des capacités et à l’instauration d’une démarche qualité ainsi qu’à la bonne stratégie de gestion de la qualité, assure Y. Bruno Anagonou.

LIRE AUSSI:  Législatives 2015 :Atlantique : vote dans le calme, émaillé de quelques incidents