Conjoncture économique dans la zone Uemoa : baisse des opérations sur le marché interbancaire en février

Par Arnaud DOUMANHOUN,

  Rubrique(s): Economie |   Commentaires: Commentaires fermés sur Conjoncture économique dans la zone Uemoa : baisse des opérations sur le marché interbancaire en février

Baisse des opérations sur le marché interbancaire en févrierInstitution financière sous régionale

« Au niveau du marché interbancaire de l’Uemoa, le volume moyen hebdomadaire des opérations, toutes maturités confondues, est ressorti à 581,3 milliards en février 2022, en baisse de 10,1 % par rapport au mois précédent », a indiqué la Banque centrale des Etats de l’Afrique de l’ouest (Bceao) dans son Bulletin mensuel des statistiques de février 2022. Le taux moyen pondéré s’est également replié, passant de 2,55 % en janvier 2022 à 2,50 % au cours du mois sous revue. La Bceao fait observer que sur le compartiment à une semaine, le volume moyen des opérations a enregistré une baisse de 14,6 % sur un mois pour se situer à 392,8 milliards en février 2022. Et le taux d’intérêt moyen sur ce compartiment s’est replié, pour se situer à 2,26 % au cours du mois sous revue, contre 2,32 % un mois plus tôt. Selon la Bceao, les résultats de l’enquête sur les conditions de banque indiquent une relative stabilité des taux d’intérêt débiteurs des banques au cours du mois de février 2022 par rapport au mois précédent. Hors charges et taxes, le taux débiteur dans l’Union est ressorti à 6,26 % en février 2022, contre 6,25 % en janvier 2022. Et les taux d’intérêt créditeurs des dépôts à terme ont connu une baisse, ressortant à 5,24 % en février 2022, contre 5,28 % en janvier 2022.
Le Bulletin mensuel des statistiques de février 2022 de la Bceao souligne quand même que sur le marché monétaire régional, le montant moyen des soumissions sur le guichet hebdomadaire des adjudications s’est établi à 4 025,7 milliards en février 2022, contre 3 632,8 milliards un mois plus tôt, soit une hausse de 10,8 %. Au cours du mois de février 2022, l’indicateur du climat des affaires est ressorti à 101,0, au-dessus de sa moyenne de long terme, traduisant un optimisme des chefs d’entreprise quant à l’évolution de la conjoncture. Et les indicateurs d’activités affichent une bonne orientation de la conjoncture au cours du mois sous revue. Ainsi, en février 2022, l’indice du chiffre d’affaires dans le commerce a connu une progression de 10,6 %, sur un an, après une hausse de 9,9 % le mois précédent. En outre, les activités dans le secteur des services se sont renforcées, avec une augmentation de 8,7 % de l’indice y afférent, après une hausse de 8,3 % un mois plus tôt. S’agissant de la production industrielle, elle s’est accrue de 3,5 % au cours du mois sous revue, après une progression de 3,1 % il y a un mois.
Sur la base des données officielles, le taux d’inflation est ressorti, en glissement annuel, à 6,1 % à fin février 2022, contre 6,5 % en janvier 2022. Le niveau élevé de l’inflation en février 2022 est essentiellement imputable à la hausse des prix de la composante « Produits alimentaires » (+11,3%) et, dans une moindre mesure, celle de la fonction « Logement» (+4,0%) et « Transports » (+2,7%).

LIRE AUSSI:  Conjoncture économique dans la zone Uemoa : la masse monétaire en hausse au 4e trimestre 2021