Conseil des ministres : Le Cncb dissous, les emplois conservés

Par Ariel GBAGUIDI,

  Rubrique(s): Actualités |   Commentaires: Commentaires fermés sur Conseil des ministres : Le Cncb dissous, les emplois conservés


L’entreprise a été dissoute en raison de la mise en œuvre du système d’information portuaire. En effet, au cours de sa réunion hebdomadaire de ce jour, le Conseil des ministres a marqué son accord pour l’opérationnalisation dudit système qui est, en fait, une plateforme technologique de traitement optimal des demandes et de fourniture des différents services portuaires.

Aussi, la mise en œuvre de cet outil va engendrer une restructuration des activités portuaires, notamment la gestion des informations relatives à la détermination, la certification et la communication de la Masse brute vérifiée par le Port autonome de Cotonou (Pac).

Or, le bordereau électronique de suivi des cargaisons et les opérations de détermination, de certification et de communication de la Masse brute vérifiée constituent l’essentiel des sources de revenus du Cncb.

Autrement dit, l’existence de cette structure sous tutelle du ministère des Infrastructures et des Transports ne se justifie plus vu la réforme engagée. Sa dissolution est donc actée, et le liquidateur est nommé par le Conseil des ministres qui précise, en outre, que les activités résiduelles de l’entreprise seront prises en compte par d’autres structures du ministère.

LIRE AUSSI:  Table ronde sur la relance et le financement de la vaccination: Les orientations opérationnelles définies

La bonne nouvelle pour les agents de cette entreprise, c’est qu’ils ne seront pas licenciés. Le Conseil des ministre rassure, en effet, que « les agents employés par le Cncb dans le cadre de la gestion des activités transférées au Pac, y seront reversés. Quant au reste (des agents), sur la base des critères de qualification et de compétence, ils intègreront d’autres structures du ministère ».

Notons que le système d’information portuaire a l’avantage de garantir la transparence de tout le processus d’importation et de transit, simplifier et accélérer les procédures et formalités pour l’entrée et la sortie des marchandises.